Box installe de nouveaux centres de calcul

Le spécialiste du stockage et du partage de fichiers en ligne étend son parc de centres de calcul hors des Etats-Unis.

Le spécialiste du stockage et du partage de fichiers en ligne prévoit de construire de nouveaux centres de calcul, en dehors des Etats-Unis, au cours des 12 à 18 prochains mois.

S’exprimant à l’occasion de son troisième Box World Tour à Londres, Aaron Levie, CEO de l’entreprise, a affirmé son ambition de rendre le service plus mondialisé, de manière transparente.

Box a ainsi étendu sa présence géographique à travers le monde. Son bureau londonien compte désormais 140 collaborateurs. Box a en outre annoncé mi-avril la nomination de Jeremy Grinbaum, ancien directeur commercial global services Cloud de Microsoft, au poste de vice-président pour la France et l’Europe du Sud. Il pilote son développement dans la région.

Quant l’extension de son nombre de centres de calcul en dehors des Etats-Unis, il a assuré que leur absence initiale n’avait bridé le développement de Box.

Evoquant ses services, Aaron Levie a affirmé que « notre système est une plateforme mondial de collaboration […] Nous voulons être le meilleur endroit pour collaborer, consulter et manipuler des documents ». Plus tôt cette année, il a annoncé un partenariat avec Microsoft pour supporter les documents Office stockés sur Box.

De plus en plus d’offres spécifiques

Mais Box continue d’étendre l’éventail de métiers potentiellement intéressés par les services de Box. AstraZeneca permet ainsi de visualiser des images médicales et des fichiers de CAD stockés dans Box, directement depuis le navigateur Web.

Il faut dire que le groupe pharmaceutique y trouve un intérêt tout personnel : il a déployé Box, plutôt cette année, auprès de 51 000 collaborateurs répartis dans une centaine de pays.

Mi-avril, Box a par ailleurs annoncé l’acquisition de Verold qui produit un visualiseur et un éditeur de modèles 3D en mode Cloud. Les équipes de Verold doivent rejoinde celles de Box pour intégrer la visualisation et la conversion de fichiers modèles 3D directement au sein de la plateforme Box pour entreprises.

Non content de s’attacher à séduire les entreprises depuis plusieurs années, Box a en outre lancé, en 2014, une initiative ciblant spécifiquement différents secteurs d’activité en tâchant de répondre à leurs besoins. D’où l’acquisition de MedXT à l’octobre dernier, pour commencer à intégrer le support de l’imagerie médicale et des fichiers Dicom.

Avec nos confrères de ComputerWeekly (groupe TechTarget).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close