Qlik enrobe Sense d’un outil Cloud de Data-as-a-service

Qlik a présenté Data Market, un hub de données pour rechercher, comparer et enrichir ses jeux de données internes avec d’autres externes. Un service dit de Data-as-a-service. Ce service fait partie de la vision Cloud du groupe.

A l’occasion de sa conférence partenaires Qonnections 2015 qui s’est tenue en avril à Dallas, le spécialiste de la BI, de la visualisation et de la découverte de données, Qlik, a montré comment il comptait exploiter les spécificités du Cloud public pour la BI. A la clé, la présentation de Qlik Sense Cloud, un ensemble de services de partage de données et de création d’applications Qlik entièrement dans le cloud.

Pour mémoire, Qlik, ex Qlikview, fait partie des pionniers de la visualisation des données et de la découverte des données. La société édite la plateforme de BI Qlikview et Qlik Sense dont une des vocations est de porter les principes de visualisation de données, de reporting et de data storytelling au plus près des utilisateurs et des départements métiers. En bref,pousser le concept de BI en mode self-service. Qlik est aussi connu pour son moteur d’associations qui crée automatiquement des relations entre des données dans un environnement multi-sources et multi-formats. Qlik Sense est composé de Qlick Sense Desktop, un client gratuit d’exploration et de visualisation des données, et Qlik Sense Entreprise (désormais en version 2.0) qui est présentée comme une plateforme globale de BI, collant aux principaux usages clé de BI en entreprise – comme l’approche multi-terminal.

Un hub de données dans le Cloud

La gamme d’outils Qlik Sense s’enrichit donc d’un service Cloud, Qlik Sense Cloud, qui permet de créer des applications Qlik Sense et de les visualiser dans le Cloud, explique Stéphane Briffod, directeur avant-vente de Qlik dans un entretien avec la rédaction. L’un des points clés de cette offre Cloud est de favoriser la collaboration et le partage autour des applications Qlik, et ce, sans disposer de l’outil desktop (Sense Desktop) pour ouvrir, éditer et exporter les tableaux de bord. Ces fonctions de partage (gratuites) seront disponibles dès juin (date de sortie de l’offre) et limitées à 5 utilisateurs.

Mieux exploiter les APIs Qlik

Qlik a également profité de l’occasion pour annoncer Analytics Platform, un outil de développement qui expose les très précieux mécanismes du moteur d’association de données cher à la marque via des APIs standards et ouvertes. Une façon pour les développeurs de « dialoguer avec la plateforme Qlik », résume Stéphane Briffod. Cette plateforme de développement s’adresse par exemple aux OEM souhaitant intégrer des modules et visualisations Qlik au sein de leurs propres applications.  Outre les APIs qui permettent d’attaquer directement le moteur d’association Qlik, Analytics Platform propose également une bibliothèque de visualisations Qlik Sense et des APIs pour la gouvernance et la sécurité.

Cette plateforme s’inscrit en ligne droite avec le lancement de Qlik Branch, un espace collaboratif dont l’objectif est de centraliser les extensions Open Source aux outils de la marque, développées par des développeurs tiers.

 

Qlik Cloud  -qui sera hébergé par Qlik ajoute Stéphane Briffod - mettra également en avant un service qualifié par l’éditeur de Data-as-a service, nommé Qlik Data Market. Un module arrivé dans l’offre de Qlik avecle rachat très discret de la société DataMarket en octobre 2014. L’idée est de donner accès à une bibliothèque de données, issues de sources externes, avec lesquelles l’utilisateur peut enrichir ses propres données, commente Stéphane Briffod. « Les utilisateurs peuvent rechercher des données publiques adaptées et « comparer des données normalisées de plusieurs sources pour tester, vérifier puis visualiser ces données pour gagner en visibilité et comprendre les associations et les relations clés entre ces mêmes données », résume Qlik dans un communiqué. Ce dépôt de données comptera plus de 100 000 jeux de données, issus de 200 fournisseurs de données. Les données pourront être gratuites ou payantes, en fonction des sources (publiques ou privé).

Enfin autre composant du Cloud de Qlik, Qlik Sense Chart facilite le partage des visualisations Qlik pour les embarquer dans des sites Web ou des blogs, ou encore via les réseaux sociaux, explique le directeur avant-vente. Cette fonction sera disponible dans la 2e partie de l’année.

« Qlik Cloud permet à tous les utilisateurs de créer des applications et de les partager avec d’autres », lance Stéphane Briffod, ouvrant ainsi la BI de Qlik à une base d’utilisateurs plus large.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close