Box et Dropbox continuent de courir après les entreprises

Les deux spécialistes du stockage et du partage en ligne poursuivent leurs efforts pour séduire les entreprises, se livrant une concurrence de plus en plus marquée.

La compétition entre Box et Dropbox semble plus marquée que jamais. Box vient ainsi d’annoncer une intégration avec Office 365, dite Box for Office Online. Celle-ci permet aux utilisateurs des deux produits Cloud de travailler sur leurs documents Word, Excel et PowerPoint de n’importe où, avec n’importe quel terminal. Et bien sûr de les partager.

Dans un billet de blog, Box assure qu’il est ainsi « possible de travailler complètement depuis un navigateur Web sans ouvrir une seule applications installée ». De quoi répondre au partenariat noué entre Dropbox et Microsoft, en novembre dernier, pour permettre l’intégration des applications mobiles du second avec le service de stockage en ligne du premier.

En décembre, Dropbox était allé plus loin, intégrant un mécanisme de badge pour ses clients entreprises : ce badge permet d’accéder à des informations relatives aux documents ouverts. Il est ainsi possible de savoir qui d’autre est en train de consulter ou de modifier le fichier, de vérifier s’il en existe une version plus récente et, si oui, d’y accéder immédiatement en un clic, et enfin de générer un lien pour partager le document, sans quitter l’application bureautique.

Loin de rester les bras croisés, Dropbox vient de son côté d’annoncer des capacités d’intégration avec les outils de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM), via ses API Dropbox for Business. Pour l’occasion, le service a noué des partenariats avec AirWatch et MobileIron, mais également Okta, et Centrify.

Dropbox for Business a présenté ses API début décembre dernier avec l’ambition de proposer des intégration avec notamment des outils de prévention des fuites de données (DLP), mais également de gestion des droits numériques (DRM), ou encore de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM).

Symantec, qui a récemment annoncé la version 14 de sa solution de DLP supporte déjà Box pour celle-ci, et prévoit le support de Dropbox dans un avenir proche, aux côtés de Google Drive et de OneDrive, de Microsoft.

Ironie du calendrier, avec l’intégration avec des outils d’EMM, Dropbox rattrape de quelques mois son retard sur Box : ce dernier avait annoncé l’intégration avec les solutions d’EMM d’AirWatch, et de Fiberlink en décembre dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close