Amadeus veut ajouter plus de BI à l'industrie du voyage

Capitalisant sur sa plateforme Hadoop en place, le spécialiste de l'IT dédié au voyage présente deux solutions de BI à destination des agences pour leur permettre d'analyser les données de leurs clients.

Amadeus, un spécialiste de la réservation de voyage localisé à Madrid, a décidé de capitaliser sur ses développements en termes de BI en place depuis 2013.

Le 1er juillet dernier, la société - qui distille sa technologie auprès de nombreux voyagistes - a annoncé une solution pour les agences de voyage dans le monde qui leur permet de se connecter à un pool de données Amadeus, ce que le groupe nomme une solution de "travel intelligence".

L'industrie du voyage a été une pionnière dans l'usage des données, mais, comme a pu le démontrer une étude de 2013 rédigée par Tom Davenport, un expert de l'analytique, celle-ci a quelque peu perdu du terrain ces dernières années. Paradoxalement, son principal inconvénient est justement son adoption précoce des données et du numérique dans les systèmes opérationnels.

Ce faisant, des couches de systèmes legacy ont été empilées, cachant des applications vieilles de 40 à 50 ans derrière des systèmes de réservations.

Amadeus lui-même a été crée en 1987 par Air France, Iberia, Lufthansa, et SAS, avec pour objectif de fournir une série de services censés relier les agences de voyages aux compagnies aériennes.

Une plateforme Hadoop

A la fin 2013, le groupe a développé une plateforme de données de nouvelle génération, bâtie sur des briques Open Source, comme Hadoop. C'est aujourd'hui cette fondation qui sert de base à la nouvelle suite annoncée par Amadeus, raconte Pascal Clément, en charge de l'activité Travel Intelligence chez Amadeus.

L'objectif du Big Data est au final de devenir des "small data"

Pascal Clément, Amadeus

Les deux premiers modules d'Agency Insight service, Search Analysis et Booking Analysis, ont ainsi fait leur apparition. Un premier jet, avant l'intégration d'autres à la solution, explique Pascal Clément.

Search Analysis vise à donner aux agences davantage de visibilité sur les intentions de voyages de leurs clients en analysant leurs informations recherchées. Cela permet aux agences d'identifier les destinations les plus populaires, les dates de voyages et la durée des séjours, puis de proposer des offres personnalisées en fonction des attentes.

Se repérer sur le marché

De son côté, Booking Analysis a été développée pour donner la possibilité aux agences de confronter leurs positionnements sur le marché et de se comparer à la concurrence.

L'application affiche également les tendances en matière d'itinéraires et de compagnies aériennes, ce qui peut être utile si l'on souhaite pénétrer de nouveaux marchés.

Selon Pascal Clément, les 150 personnes qui forment l'équipe BI chez Amadeus se consacrent pour l'essentiel à ce qu'ils appellent la dispersion des données. L'équipe elle-même est dispersée, avec des data scientists situés à Madrid, Nice, Frankfort, Boston et Singapour.

Selon lui, la vocation de l'équipe est de proposer des fonctions issues de la BI aux clients "sur toutes les étapes d'un voyage, de l'agence de voyage, la réservation en ligne, et les compagnies aériennes, en passant par les aéroports, le réseau ferroviaire et les hôtels."

"Nous sommes au début de quelque chose de nouveau. Nombre d'éléments de base n'ont pas encore été mis en place, y compris l'aspect "small data" des choses. L'objectif du Big Data est au final de devenir des small data", affirme Pascal Clément.

Parmi les clients de la suite Insight, on retrouve Costamar, Makemytrip, Despegar, Tije, Delfos et Travelfasy. De son côté, l'agence de voyage en ligne sud-américaine Destinojet.com, s'appuie sur Booking Analysis et Search Analysis pour avoir une vue globale de ce que recherchent les voyageurs, tout en analysant son positionnement sur le marché.

"Agency Insight est un bon outil. Nous avons amélioré notre taux de conversion ainsi que les acquisitions, et réalisé beaucoup d'économies. Jusqu'alors, nous devions tout réaliser à la main. Pour nous, cela constitue la solution idéale", affirme un porte-parole de la société.

Dernière mise à jour de cet article : juillet 2015

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close