Cloud : Intel veut simplifier OpenStack, et s’allie avec Rackspace pour y arriver

Le fondeur et le fournisseur de IaaS ouvrent un centre d’innovation pour former des développeurs, contribuer au code source d’OpenStack et favoriser les tests à grande échelle.

Rackspace et Intel mettent leurs forces en commun pour accélérer la maturité technologique de la plateforme de création de clouds, OpenStack. Le fruit de cette collaboration va prendre la forme d’un « Innovation Center », implanté au Texas, à San Antonio.

Le but principal du centre est de rendre OpenStack, plus « enterprise-friendly ». Il faut dire que le framework est aujourd’hui une trousse à outils complexe à maitriser.

Formation de développeurs et un cluster de 1.000 nœuds à la disposition de la communauté

En 2010, Rackspace a été un des deux co-fondateurs d’OpenStack avec la NASA. En ouvrant ce centre avec Intel, le précurseur du projet espère former des développeurs à la technologie et que ceux-ci renforceront le code et l’adoption du framework.

Le code d’OpenStack devrait également bénéficier de la contribution direct des deux acteurs. Ce centre jouant donc également le rôle de pôle de R&D.

Autre pan de l’initiative, Intel et Rackspace vont créer un cluster de 1.000 nœuds qui sera mis à la disposition de la communauté OpenStack pour tester à grande échelle les nouvelles fonctionnalités ajoutées régulièrement à la technologie. Ce cluster pour test grandeur nature devrait être effectif dans les 6 mois.

Les deux entreprises soulignent que le centre et ses productions s’inscrivent dans une démarche résolument open-source. Scott Crenshaw, Senior VP « Product and Strategy » de Rackspace le confirme très clairement « nous voulons travailler avec la communauté pour que le numéro un mondial des systèmes d’exploitation pour Cloud soit encore meilleur […] nous ne créons pas de distribution propriétaire d’OpenStack. Rackspace fournit des outils avec des taux de disponibilités de 99.99 % grâce au tronc commun du projet. Toutes les contributions de l’Innovation Center seront donc disponibles gratuitement pour tout le monde ».

Du côté d’Intel, on souligne que la collaboration « est l’opportunité idéale pour accélérer l’adoption d’OpenStack par les entreprises ».

OpenStack, le socle standard du Cloud... mais pas encore prêt pour toutes les entreprises

Car si le projet est devenu le socle standard des IaaS privés, il n’en reste pas moins que sa pénétration en entreprise et sa démocratisation ne sont pas encore achevées. Loin de là.

La motivation de départ d’OpenStack était d’éviter aux utilisateurs de se retrouver bloqués chez un fournisseur Cloud. Mais l’adoption de la technologie a été plus lente que prévue. Forrester a par exemple souligné cette année que les entreprises avaient le plus grand mal à gérer les mises à jour récentes d’OpenStack dont certaines ont débouché sur des interruptions de services difficiles à résoudre.

De là à dire qu’OpenStack est buggé, il y a un pas que certains ne se privent pas de franchir.

Ce sont ces problèmes et ces bugs qu’Intel et Rackspace entendent régler pour rendre OpenStack plus mature, plus simple et donc plus adapté à l’entreprise.

Jonathan Bryce, Executive Director de l’OpenStack Foundation, voit d’ailleurs la chose d’un œil bienveillant. « Notre but à tous est d’aboutir à une adoption plus large […] la grande expérience et l’engagement dans la communauté de Rackspace et d’Intel font que ce projet est excitant, leurs contributions au code et la plateforme de test qu’ils proposeront ne pourront que bénéficier à ceux qui utilisent OpenStack ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close