auris - Fotolia

Zimbra de nouveau revendu…mais pour 24,5 M$

Zimbra intègre le portefeuille de services email de la société Synacor. La solution restera Open Source et le support maintenu par les partenaires.

Nouvelle épisode dans le parcours mouvementé de Zimbra. La solution de messagerie email collaborative et de gestion de contacts et d’agenda Open Source tombe cette fois-ci dans le giron d’une société américaine spécialisée dans la distribution de contenu personnalisé multi-terminal, Synacor. Un 4e rachat pour la plateforme qui décidemment peine à trouver sa place sur le marché de la messagerie

A l’origine une société indépendante, Zimbra avait été une première rachetée par Yahoo en 2007. Le portail multimedia comptait bien en faire la fondation de son webmail, pour proposer un concurrent direct à Gmail. En vain, car le géant de l’Internet entrepris de céder Zimbra et VMware empocha la mise. L’idée, pour le cadre de la virtualisation et du Cloud,  était de monter pièce par pièce un catalogue de services Web. Un rapprochement qui faisait également sens pour les entreprises, la plateforme Open Source étant généralement associée aux outils VMWare dans les SI. Mais dans le cadre d’un ré-ajustement de sa stratégie, et d’un recentrage autour du Software-Defined Datacenter, le groupe avait considéré que Zimbra n’était plus un composant cœur. De là suivit la revente à Telligent, un spécialiste de la gestion de communauté et de la collaboration dite sociale. Une entité Zimbra avait alors été créée, Telligent, devenu Zimbra Social, chapeautant tous les outils et plateforme sociaux.

Une stratégie qui a finalement échoué. A une journée d’intervalle, la société Zimbra a été absorbée,  par Verint ,un spécialiste de l’engagement client, qui a fait revivre Telligent. La partie Zimbra (messagerie email et gestion de calendrier et contacts – Zimbra Collaboration suite) a donc été cédée à Synacor.

Une notoriété Open Source valorisée 24,5 M$

 Lors de son vaste parcours, Zimbra, dopé par sa nature Open Source, a séduit un marché de FAI en France qui en ont fait une base de leur webmail. Le secteur public a également été un client intéressé, à l’image de Renater et de Cloudwatt qui ont en fait le socle de la messagerie collaborative Partage, ou encore de l’ASIP Santé dans le cadre de la mise en place du système de messagerie sécurisée professionnelle, MSSanté.

Racheté 350 millions de dollars par Yahoo en 2007, la valeur de ZCS s’est progressivement érodée, car Synacor ne dépense que 24,5 millions de dollars pour la technologie, les équipes ainsi que les brevets.

Logiquement, Synacor compte étoffer son portefeuille de solutions pour le marché des fournisseurs d’accès et des entreprises en proposant une messagerie email estampillée d’une marque forte. Avec Zimbra, Synacor compte d’ailleurs devenir « le plus important fournisseur de solutions email pour FAI », explique la société dans un communiqué. La société dispose d’une activité Communications qui propose des services de messagerie hébergée, associés à des outils de sécurité et d’administration.

« L’email a été et continue d’être clé pour nos clients FAI. Cette activité a connu une croissance à deux chiffres cette année, vecteur de trafic et de monétisation », explique Himesh Bhise, le CEO de la société.

A ce titre, Synacor s’engage non seulement à conserver  l’édition Open Source ZCS, et envisage de la supporter par le biais de ses partenaires. Ainsi s’ouvre donc un nouveau chapitre de l’existence de Zimbra.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close