oporkka - Fotolia

Le Surface Book, un nouveau souffle pour le PC ?

Avec son Surface Book, Microsoft s’attaque aux portables comparables au MacBook Pro d’Apple.

Microsoft a surpris avec le lancement de son Surface Book, un ordinateur portable susceptible d’attirer l’attention les DSI et de concurrencer les machines d’Apple.

Pour Bob Egan, Pdg et analyste en chef du groupe Sepharim, « Microsoft part en guerre sur le matériel. Le positionnement de la Surface Pro 4 et le Surface Book apparaissent spécifiquement conçus pour attaquer les MacBook Air et Pro d’Apple, et se différencier avec une expérience de la portabilité renouvelée ».

Le Surface Book est doté d’un écran détachable de 13,5 pouces qui peut être utilisé comme une tablette. Il est équipé des plus récents processeurs Intel Skylake et GPU GeForce de Nvidia.

Avec cet appareil, Microsoft donne un nouveau souffle au PC Windows, estime Patrick Moorhead, président et analyste principal de Moor Insights & Strategy : « pour la première fois en plusieurs années, Microsoft et la plateforme PC ont là un certain attrait. La Surface Pro 3 s’est bien vendue, et c’est désormais une catégorie à part entière, où s’engouffrent Apple et Microsoft. Microsoft a pris un bon appareil et en a fait quelque chose de supérieur avec la Surface Pro 4 ».

Microsoft, l’un des plus gros éditeurs au monde, s’est immiscé sur le terrain du matériel avec sa tablette Surface. Cette activité génère plus de 3,5 Md$ de revenus par an, selon le groupe, et ses ventes ont doublé l’an passé.

Et si certains pensent que les constructeurs que sont Lenovo, HP et Dell sont menacés par le lancement de deux nouveaux produits deux-en-un par Microsoft, les analystes estiment que ce n’est pas le cas… contrairement aux portables d’Apple.

« Apple a tiré dans la direction de Microsoft avec son iPad Pro. Et voilà les représailles », juge ainsi Jack Narcotta, analyste chez Technology Business Research. Pour lui, « Microsoft vise le haut de gamme. Il est clair que ces produits sont pensés pour être le design de référence de ce que Windows peut offrir ».

Et Narcotta de relever que la tarification des Surface Book et Surface Pro 4, à partir de 1 499 $ et 899 $ respectivement, est plus comparable à ce que demande Apple pour ses produits qu’aux ambitions des constructeurs de PC.

« Les entreprises ont cherché ces produits et familles de produits dans lesquelles investir qui continueront d’être innovants ; je pense que Microsoft est arrivé avec une réponse », estime Wes Miller, analyste chez Directions on Microsoft : « je pense que beaucoup d’entreprises vont s’y intéresser ». Et de s’attendre à une bonne fin d’année pour le groupe, sur le terrain des ventes de matériel.

Car pour Miller, la Surface Pro 4 et le Surface Book vont être très attractifs pour les entreprises, sécurisés nativement qu’ils sont avec le support de Windows Hello, et l’authentification par empreinte digitale et reconnaissance faciale.

« Microsoft a intégré les fonctions de sécurité. C’est une démonstration de ce que Windows 10 peut être dans une perspective d’administration et de sécurisation. Le Surface Book donne l’impression d’être pensé pour les performances et l’expérience ; c’est le package complet qui compte en définitive », estime Wes Miller.

Adapté de l’anglais.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close