WavebreakMediaMicro - Fotolia

OneDrive : Microsoft met un terme à l’illimité

Reprochant à certains utilisateurs d’utiliser son service comme un système de stockage véritablement illimité, l’éditeur a décidé de replacer des limites.

Le texte ne manque pas d’un certain piquant. Dans un billet de blog, Microsoft explique qu’un « petit nombre d’utilisateurs a sauvegardé de nombreux PC, et stocké des collections entières de films et d’enregistrements vidéo numériques » sur son service OneDrive, profitant de son passage à l’illimité il y a un peu plus d’un an, dans le cadre de des offres Office 365. Et d’ajouter que, « dans certains cas, cela a dépassé les 75 To par utilisateur, soit 14 000 fois la moyenne ». Autrement dit, l’illimité c’est bien, tant que personne ne s’en sert…

Mais plutôt que de reconnaître que l’illimité, lorsqu’il est utilisé comme tel, coûte plus que lorsqu’il n’est que verbiage marketing, Microsoft préfère indiquer que « plutôt que nous concentrer sur des scénarios de sauvegarde extrême, nous voulons rester concentrés sur la fourniture d’expériences de productivité et de collaboration de grande valeur qui profitent à la majorité des utilisateurs de OneDrive ». Et surtout passer sous silence une volonté manifeste d’attirer de nouveaux utilisateurs de son service de stockage Cloud du côté de la caisse.

Car c’est bien de cela qu’il semble s’agir. De fait, la gratuité de OneDrive passera, pour tout le monde, de 15 Go à seulement 5 Go, soit moins que la moyenne qui s’établit un tout petit peu au-dessus, autour de 5,3 Go si l’on en croît les chiffres avancés dans le billet de blog. Au passage, le bonus de stockage gratuit pour archiver les photos prises avec un smartphone, 15 Go, va également disparaître. Et plus question de proposer des forfaits à 100 Go ou 200 Go : le maximum sans abonnement Office 365 sera de 50 Go pour 2 $ par mois. Pour avoir plus, il faudra passer à l’offre de bureautique à l’abonnement de Microsoft. Et tant pis pour ceux qui se trouvaient suffisante l’offre gratuite Office Web…

C’est donc par le stockage et sa limitation que Microsoft semble chercher à s’attirer de nouveaux clients qui paient. Mais attention, même avec un abonnement Office 365, le stockage disponible sur OneDrive restera limité à 1 To maximum, y compris avec les offres entreprises.

Ceux qui ont besoin de plus pourront toujours se tourner vers Box, qui continue de proposer de l’illimité à partir de 12 €/mois et par utilisateurs, avec intégration Office 365, solutions d’EMM, Active Directory et SSO, mais avec une taille de fichier maximale de 5 Go. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close