valentinT - Fotolia

Fin de l’illimité sur OneDrive ? Microsoft recule

L’éditeur revient sur une décision largement décriée et prévoit de proposer à nouveau de l’illimité pour certains clients au-delà de 5 utilisateurs.

Un sérieux rétropédalage. Dans un billet de blog, Jeff Teper, vice-président corporate de Microsoft pour OneDrive et SharePoint, explique que l’éditeur va proposer une capacité de stockage illimitée à aux organisations de plus de 5 utilisateurs souscrivant à Office 365 Enterprise/Government E3, E4 et E5, Office 365 Education, et OneDrive for Business/SharePoint Online Plan 2 : « nous allons commencer à déployer ce stockage étendu auprès de ces clients à la fin du mois, avec une extension automatique de 1 To à 5 To par utilisateur. Nous prévoyons de finaliser ce déploiement fin mars 2016 ». Pour disposer de plus, il faudra toutefois contacter le support client de Microsoft.

Et s’il n’est pas question de proposer de l’illimité pour les autres, l’éditeur se rapproche ainsi de ce que peut offrir un Google chez qui l’illimité est à 8 € HT par utilisateur de ses Apps et par mois, pour les organisations de plus de 5 utilisateurs. Là encore, en deçà, la limite est fixée à 1 To.

Box est susceptible de continuer à offrir une alternative séduisante, avec l’illimité à partir de 12 € par mois et par utilisateur, avec intégration Office 365, solutions d’EMM, Active Directory et SSO.

Mais le service de Box est limité à une taille de fichier maximale de 5 Go. En réponse à cela, Microsoft propose désormais une nouvelle version de son client de synchronisation OneDrive for Business pour Windows 7/8/10 et OS X 10.9 et plus. Celle-ci supporte les fichiers jusqu’à 10 Go et supprime la limite antérieure de 20 000 fichiers synchronisés. Ce client peut en outre être déployé et configuré de manière silencieuse aux utilisateurs finaux. Il supportera prochainement les librairies SharePoint.

Début novembre, Microsoft avait décidé de mettre un terme à l’illimité pour OneDrive, annonçant un plafond de 1 To pour tous ses utilisateurs payants. Officiellement, l’éditeur affirmait vouloir mettre un terme à ce qu’il présentait comme des abus : l’utilisation de l’illimité sans limite, jusqu’à plus de 75 To par utilisateur, bien au-delà de la moyenne de ses clients.

Face à la grogne des utilisateurs, Microsoft a récemment décidé de faire un premier geste pour ses clients non payants, leur permettant notamment de conserver le bénéfice de bonus précédemment acquis au-delà des 5 Go qu’il leur propose désormais gratuitement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close