valentinT - Fotolia

OneDrive : Microsoft maintient la fin de l’illimité

L’éditeur a consenti un modeste geste d’apaisement à destination des particuliers. Les entreprises qui misaient sur l’illimité devront se tourner vers un autre service.

Début novembre, Microsoft avait décidé de mettre un terme à l’illimité pour OneDrive : les utilisateurs payants vont désormais devoir se contenter de 1 To au maximum. Officiellement, l’éditeur affirmait vouloir mettre un terme à ce qu’il présentait comme des abus : l’utilisation de l’illimité sans limite, jusqu’à plus de 75 To par utilisateur, bien au-delà de la moyenne de ses clients.

Mais en toile de fond, c’est la volonté de transformer plus d’utilisateurs en abonnés payants, de préférence à son service Office 365, qui transparaissait. Car non content d’abandonner l’illimité, Microsoft rabotait en même temps la gratuité pour OneDrive, la réduisant de 15 Go à seulement 5 Go… juste en-dessous d’une moyenne établie à 5,3 Go. Au passage, le bonus de stockage gratuit pour archiver les photos prises avec smartphone, 15 Go, devait également disparaître. Et plus question de proposer des forfaits à 100 ou 200 Go : le maximum sans abonnement Office 365 culmine à 50 Go pour 2 $ par mois.

Face à la grogne des utilisateurs, Microsoft a décidé de faire un geste. Douglas Pearce, responsable de programme groupe, reconnaît que la décision de l’éditeur a été accueillie « comme un blâme aux clients pour utiliser notre produit ». Et s’il se dit « désolé » et assure que Microsoft voudrait « présenter ses excuses à la communauté », pas question de « changer nos plans ».

Non, en fait, la limite restera bien à 1 To pour les utilisateurs payants. Et ceux qui avaient un peu plus pourront garder leurs éventuels bonus pendant « au moins 12 mois ». En cas de mécontentement conduisant à résiliation, Microsoft propose un remboursement « complet ».

Les utilisateurs non payants sont un peu mieux lotis. Ceux qui ont disposent de plus de 5 Go vont pouvoir profiter de 1 To gratuitement pendant un an… grâce à un abonnement gracieux à Office 365 Personal, qui leur sera proposé en début d’année par e-mail. Mais ceux qui ont accumulé des bonus de loyauté ou encore le fameux bonus photos vont pouvoir les conserver. Pas sans effort, toutefois : il faudra cliquer, d’ici au 31 janvier prochain, sur un lien dédié. Et Douglas Pearce ne précise pas si Microsoft prévoit de souffler cette option à ses utilisateurs par e-mail.

Ceux qui ont besoin de plus pourront toujours se tourner vers Box, qui continue de proposer de l’illimité à partir de 12 €/mois et par utilisateurs, avec intégration Office 365, solutions d’EMM, Active Directory et SSO, mais avec une taille de fichier maximale de 5 Go. De son côté, Google propose aussi l’illimité à 8 € HT par utilisateur de ses Apps et par mois, mais uniquement pour les organisations de plus de 5 utilisateurs. En deçà, il faut se contenter de 1 To.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close