Rawpixel.com - Fotolia

Avec iOS 9.3, Apple ouvre un peu plus la voie à des iPad banalisés

La première version bêta d’iOS 9.3, distribuée par Apple depuis la semaine dernière, apporte un début de réponse à une demande exprimée dès le lancement de l’iPad : un mécanisme permettant de partager un même appareil entre plusieurs utilisateurs.

Apple a commencé à distribuer la première bêta d’iOS 9.3 la semaine dernière. A cette occasion, le groupe a déployé plusieurs pages Web de présentation des nouveautés à attendre. L’une d’elle s’avère particulièrement marquante. Et il y a fort à parier qu’elle ne s’apparente qu’à un premier pas.

Avec iOS 9.3, les écoles vont pouvoir acheter des iPad pour les mettre à disposition de leurs élèves, mais pas à raison d’un par personne : la nouvelle mouture du système d’exploitation mobile d’Apple va supporter, dans cet environnement spécifique, la création de comptes d’utilisateurs. Ainsi, il sera possible de partager un même iPad entre plusieurs étudiants ; les plus jeunes s’identifieront de manière simplifiée, avec un code PIN à quatre chiffres.

Au passage, Apple s’apprête à empiéter quelque peu sur les platebandes des spécialistes du MDM : le groupe va fournir au monde enseignant une interface Web permettant de créer des identifiants Apple ID pour les utilisateurs, mais spécifiques à l’école, de construire des cours, de rattacher des étudiants, etc. Le tout doit permettre « d’industrialiser la configuration des terminaux », mais aussi de gérer l’achat et la distribution d’applications et de livres électroniques, via les achats en volume.

Il sera également possible de déclarer d’autres administrateurs, afin de déléguer certaines tâches, ou encore d’obtenir une vue d’ensemble des applications déployées sur les iPad.

Pour l’heure, toutes ces fonctionnalités sont réservées au monde de l’éducation. Mais il est difficile d’imaginer que les entreprises ne demanderont pas à en bénéficier aussi, et d’obtenir gain de cause, même s’il faut attendre iOS 10 pour cela.

De fait, Apple a déjà beaucoup avancé, avec iOS 9, pour permettre aux entreprise de mettre à disposition de leurs collaborateurs des iPad, tout en en gardant la propriété, mais également celle des applications installées.

Il en va ainsi du programme d’achat en volume qui autorise les DSI à décorréler les déploiements massifs d’applications des identifiants Apple des utilisateurs : depuis iOS 9, il est possible d’attribuer des applications à des appareils précis sans le moindre lien avec les identifiants Apple. Les utilisateurs finaux ne peuvent pas, seuls, procéder au moindre changement car, même si leur terminal est associé à leur identifiant Apple, les applications n’apparaissent pas dans l’historique d’achats de ce dernier, puisqu’elles n’y sont pas associées.

Avec les nouveautés apportées par iOS 9.3, on peut entrevoir des flottes d’iPad banalisés, dotés d’applications fournies en standard par l’entreprise, et où l’utilisateur s’identifie pour accéder à son environnement, ses données propres, et pourquoi pas même ses propres applications, personnelles, cette-fois. Lesquelles pourraient être isolées dans un conteneur virtuel à la mode Knox, par exemple.

Une avancée supplémentaire pour les entreprises, en attendant que, peut-être, Apple se décide à proposer la même chose pour des iPad domestiques souvent partagés entre parents et enfants. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close