Microsoft Azure Stack : sortie de la première Technical Preview

Avec ce « Azure sur site », Microsoft espère convaincre les entreprises attirées par la Cloud mais contraintes par des exigences de confidentialité et de localisation des données.

Microsoft vient de confirmer la sortie de la première Technical Preview de la plateforme Azure Stack, conçu pour permettre aux entreprises de déployer un équivalent d’un cloud public Azure dans un datacenter privé ou dans un environnement managé.

Cette Preview est annoncée pour demain, vendredi 29 janvier.

Dans un billet, Mike Neil, Vice-président de Microsoft en charge du Cloud professionnel, explique « au travers d’une série de Technical Previews, nous ajouterons au fur et à mesure des fonctionnalités des contenus comme des images d’OS et des templates d’Azure Resource Manager pour aider les clients à tirer le plus de bénéfices possibles d’Azure Stack ».

En plus de cette approche sans couture de Cloud hybride, les utilisateurs pourront créer des applications open-source ou en .Net qui, au travers des APIs d’Azure, pourront être déployées indifféremment dans le Cloud Public de Microsoft ou sur Azure Stack.

Mike Neil explique que le produit vise les entreprises attirées par la Cloud mais qui n’ont pas pu franchir le pas à cause de contraintes réglementaires ou de confidentialité qui leur impose des exigences de localisation des données.

« Avec Azure Stack, nous accomplissons la lourde tâche de traduire nos enseignements acquis [dans le Cloud Public] dans une offre pour les environnements sur site pour que les clients puissent bénéficier de la vitesse et de l’innovation du modèle cloud sans être contraints par la localisation des données ou des applications ».

Les familiers d’Azure ne seront pas dépaysés. « Azure et Azure Stack bénéficient de la même infrastructure standardisé : même portail, même modèle d’application unifiée et les mêmes outils DevOps », écrit le vice-président qui insiste sur le côté agnostique des deux plateformes. « Les développeurs peuvent utiliser Visual Studio, PowerShell, aussi bien que les outils devops open-source ».

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close