everythingpossible - Fotolia

GridStore lève 19 M$ pour ses appliances hyperconvergées Hyper-V

Le constructeur américain vient de lever 19 M$ additionnels pour développer les ventes de ses appliances hyperconvergées 100% Flash sous Windows Hyper-V, les GridStore HCA.

Gridstore, un spécialiste des appliances hyperconvergées sous Hyper-V, vient de lever 19 M$ additionnels, portant à un montant de 45,5 M$ les fonds collectés par la firme jusqu’à ce jour. Comme l’a expliqué George Symons, le CEO de Gridstore à nos collègues de SearchStorage.com, la dernière levée de fonds est plus que suffisantes pour financer le plan de croissance de la firme : « je crois qu’il ne faut pas lever des montants stupides de fonds, même si vous le pouvez » a-t-il déclaré. « Si le but est d’être coté en bourse dans un an et de perdre des sommes considérables, c’est certainement ce qu’il convient de faire. Mais notre but est de bâtir une vraie entreprise».

GridStore prévoit de doubler son nombre d’employés, actuellement de 38, d’ici la fin 2016 en recrutant notamment plus de commerciaux et d’ingénieurs. Les postes clés de la firme sont déjà pourvus. L’ancien CTO de Dell, James Thomason est directeur de la stratégie de la firme, tandis que l’ancien directeur des opérations de la division logicielle de Dell est directeur financier. Nariman Teymourian, qui dirigeait la division systèmes convergés d’HPE, a récemment pris la présidence de la firme en remplacement de Geoff Barrall (ex-CTO et cofondateur de BlueArc, aujourd’hui CTO d’Imation).

Gridstore a fait ses débuts en 2013 en commercialisant des appliances de stockage en cluster pour Windows Server. La firme a ensuite ajouté à son catalogue des appliances hyperconvergées pour Windows Server Hyper-V en 2014. Selon la firme, ses revenus ont progressé de 343 % l’an passé, pour l’essentiel du fait de l’adoption de ses appliances hyperconvergées.

Une solution hyperconvergée pour Windows Hyper-V

Les appliances hyperconvergées GridStore HCA se présentent sous la forme d’un châssis 2U capable d’embarquer 2 à 4 nœuds serveurs Xeon E5 v3. Chacun de ses nœuds dispose de deux CPU, de 32 Go à 1 To de RAM et de 6 SSD d’une capacité de 960 Go à 3,8 To. Chaque appliance peut donc accueillir un maximum de 92 To de Flash et il est possible de constituer des clusters d’une capacité brute totale de 6 Po de Flash.

George Symons, CEO de GridStore

Chacun des nœuds serveurs de GridStore fait tourner Windows Server 2012R2 édition Datacenter et Hyper-V et est pilotable depuis Microsoft System Center Virtual Machine (VM) Manager. Sur cette configuration, la firme déploie son vController, le composant logiciel qui permet de constituer et d’administrer sa grille de stockage.

Ce contrôleur logiciel distribue les données et optimise les performances en s’appuyant sur un algorithme d’erasure coding inline, mais ne propose pour l’instant pas de mécanisme de déduplication ou de compression (le constructeur s’appuie pour l’instant sur les capacités de déduplication post process de Windows).

Une gestion fine de la qualité de service

L’un des atouts de la solution est son aptitude à gérer la qualité de service aux VM. Avec la technologie de la firme, l’administrateur peut définir un niveau de performance (IOPS) pour chaque VM et garantir ainsi un niveau de qualité de service.

Notons que GridStore n’entend pas pour l’instant proposer une version VMware de sa technologie, la firme jugeant ce marché déjà saturé. Il est vrai qu'il lui serait délicat d'affronter efficacement des acteurs comme Nutanix, Simplivity, VCE, HP, Atlantis ou VMware. En revanche, la firme travaille sur une version KVM de GridStore selon Symons.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close