Scale Computing dope son offre hyperconvergée PME à la Flash

Scale Computing vient de présenter deux systèmes hyperconvergés HC3 hybrides, combinant Flash et disques durs. Ces systèmes incorporent un mécanismes évolué de tiering de données configurable par l'administrateur.

Le spécialiste des systèmes hyperconvergés pour PME Scale Computing a récemment mis à jour son offre HC3 en ajoutant une paire de systèmes hybrides à son catalogue. Jusqu’alors les nœuds hyperconvergés HC3 n’étaient équipés que de disques durs SAS à 10 000 tr/mn.

Les nouveaux serveurs rackables 1U HC2150 et HC4150, dévoilés la semaine dernière, allient SSD et disques durs SAS à 7 200 tr/mn. Les serveurs HC2150 disposent d’un SSD de 400 Go et de trois disques durs SAS de 3 To. Les nœuds HC4150 accueillent, quant à eux, jusqu’à deux SSD de 400 Go et jusqu’à six disques durs SATA. Dans les deux cas, il est possible, en option, de remplacer les SSD de 400 Go par des modèles à 800 Go. 

D’un point de vue configuration, les nœuds HC2150 et HC4150 sont des évolutions des actuels HC2100 et HC4100 avec plus de mémoire vive et des processeurs plus musclés. Ainsi, les HC2150 sont motorisés en standard par un Xeon E5 2640v3 octo-cœurs à 2,6 GHz, contre un Xeon E5 2620v3 hexa-cœur à 2,4 GHz pour le HC2100, tandis que les HC4150 s’appuient sur deux Xeon E5 2640v3 octo-cœurs, contre deux Xeon E5 2620v3 hexa-cœurs pour le HC4100. Le gain en performance devrait donc être notable, d'autant que les Xeon E5 2640v3 ont plus de cache que les Xeon E5 2620v3 (20 Mo contre 15 Mo).

Côté mémoire Tous les nœuds HC2150 embarquent en standard 128 Go de RAM (extensibles à 256 Go)  tandis que les nœuds HC4150 embarquent 384 Go de RAM (extensibles à 768 Go). Toutes les machines sont aussi équipées en standard de deux interfaces 10G Ethernet. 

Un mécanisme de tiering de données adaptatif

Pour le patron de Scale Computing, Jason Collier, « il ne s’agit pas d’ajouter de la flash pour le plaisir de transformer nos systèmes en Ferrari. Nos clients doivent pouvoir déterminer comment et quand ils consomment la Flash. Nous avons conçu un système ou vous pouvez choisir les applications qui ont besoin de plus de performances et délivrer cette performance dynamiquement ».

Dans la pratique, Scale Computing a modifié son système d’exploitation Hypercore (qui marie un cœur d’hyperviseur KVM avec sa technologie propriétaire de stockage distribué) pour y incorporer un mécanisme de tiering de données paramétrable de façon fine par l’administrateur. Ce dernier peut choisir parmi 12 niveaux de qualité de service, du niveau zéro, qui dirige toutes les écritures vers les disques durs, au niveau 11, qui assigne les données d’une VM exclusivement aux SSD. « Ce que nous avons construit est un mécanisme de tiering automatique de données qui optimise les accès aux données chaudes », explique le CTO de Scale Computing, Alan Conboy.

Comme avec tous les systèmes de Scale Computing (et comme avec la plupart des systèmes concurrents), il faut acquérir un minimum de trois noeuds HC2150 ou HC4150 pour constituer un cluster hyperconvergé opérationnel. Les prix débutent à 61500 $ pour un cluster de trois machines HC2150, un prix agressif qui inclut le matériel, le logiciel d’hyperconvergence, l’hyperviseur et le support. Pour un cluster de serveurs HC4150, les prix débutent à un peu plus de 106 000 $. Comme pour tous les systèmes Scale, ces prix comprennent les licences pour les services de données avancés (snapshots, réplication multisite et failover/failback entre sites). En France, les HC2150 et 4150 sont distribués par Hermitage Solutions, historiquement spécialisé dans la sécurité et les réseaux d'entreprises.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close