Qumulo améliore la vitesse et la capacité de ses NAS

La startup des anciens d’Isilon met à jour son OS, pour accélérer de 40 % les accès et dote ses matériels de disques plus capacitifs.

Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: Storage 20 : Les 7 startups qui promettent de renouveler le stockage

La startup Qumulo, fondée par les anciens d’Isilon, met à jour sa gamme de NAS dits Scale-Out, avec trois nouveaux modèles de nœuds. Comme précédemment, ces nœuds sont destinés à assembler des clusters de stockage comprenant de 4 à 100 modules.

Le nœud P-184T, dédié au monde de la post-production, est le plus rapide. Il est composé d’un boîtier 2U contenant 24 unités NVMe de 7,68 To (soit 184 To de capacité brute par nœud). Le P-184T succède aux P-23T (12 unités NVMe de 1,92 To) et P-92T (24 unités NVMe de 3,84 To) avec lesquels il partage la même électronique : deux Xeon 6126 à 12 cœurs et 2,6 GHz, 192 Go de RAM et une connectique redondante 100GbE.

Montés en cluster, ces nœuds délivrent ensemble une performance maximale de 225 Go/s, soit une amélioration de 40 % par rapport à la vitesse jusqu’ici atteinte.

« La nouvelle version 2.12.4 de notre système Qumulo OS améliore les performances, grâce à une réécriture du dispositif de cache qui anticipe les données à lire et stocke plus efficacement en RAM celles en cours d’écriture », explique Jason Sturgeon, le directeur Produits de Qumulo, que le MagIT a rencontré lors d’un récent tour de la Silicon Valley, en quête des technologies les plus prometteuses dans le domaine du stockage.

Des disques plus capacitifs

Les deux autres nouveaux nœuds, les K-168T et C-168T, sont des modèles 1U destinés à assembler des NAS en cluster avec des performances plus traditionnelles. Ils contiennent chacun 12 disques durs mécaniques de 14 To et sont motorisés par un Xeon-D 1531 à 2,2 GHz de 6 cœurs, épaulé par 64 Go de RAM.

Le K-168T, moins cher et moins performant, dispose d’un cache sur disque SSD de 2,8 To et d’une connectique 10GbE. Le C-168T est mieux équipé avec un cache sur SSD de 3,8 To et une connectique 25 GbE.

Ces nœuds succèdent aux K-144T (12 disques de 12 To) et C-72T (12 disques de 6 To), avec lesquels ils partagent la même électronique.

A son catalogue, Qumulo dispose également d’une gamme QC qui, elle, n’est pas encore mise à jour. Il s’agit de nœuds 4U hybrides composés à la fois de 26 disques durs classiques et de 13 disques SSD. Leur électronique se constitue de deux Xeon E5 2620 à 2,4 GH et 6 cœurs, de 256 Go de RAM et d’une connectique 40GbE. Le modèle haut de gamme actuel, le QC360, intègre des disques durs de 10 To et des SSD de 480 Go.

Plus de fonctions logicielles sur les fichiers

Outre le système de fichiers en cluster, QSFS, l’originalité des solutions de Qumulo tient à leur système d’exploitation, Qumulo OS. Celui-ci présente la particularité principale de stocker des métadonnées dans une base dédiée, QumuloDB, afin de lister plus rapidement le contenu des catalogues et la taille des fichiers, mais aussi conserver un historique de l’activité sur les fichiers. Ces fonctions n’existent pas chez Isilon, la gamme de stockage désormais chez Dell EMC et qui figure ici le principal concurrent.

« Dans notre nouvelle version, nous avons ajouté une nouvelle vue analytique à la console d’administration. Il est désormais possible de visualiser une frise chronologique de l’activité et de cliquer sur une date pour voir qui a fait quoi sur quels fichiers avec quelles performances », indique Jason Sturgeon.

Qumulo OS est une version personnalisée du Linux Ubuntu et il sert à partager les contenus des clusters de stockage en NFS et SMB. Qumulo a en effet pris le parti de ne pas tomber dans la mode du stockage objet, car celui-ci ne supporte pas les fonctions POSIX que les administrateurs de NAS ont l’habitude d’utiliser, en particulier la capacité de renommer des répertoires et de créer des liens symboliques.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close