Cloud28+ : HPE ouvre la plateforme aux conteneurs pour cibler Azure et VMware

Sur les recommandations de la communauté, HPE a étendu son projet de catalogue de services paneuropéen à Azure et VMware avec le support des conteneurs Docker.

De l’intermédiation au déploiement multi-plateformes. Le vaste projet de catalogue de services européens Cloud28+, soutenu historiquement par HPE, a décidé de donner une autre couleur à sa plateforme. Initialement centré sur la fédération de services, Cloud28+ accompagne désormais les utilisateurs du service vers le déploiement de leur application, et ce dans un environnement multi plateformes : Microsoft Azure, VMware.  La recette magique : les conteneurs. Une façon pour cette plateforme d’élargir son spectre de base, OpenStack, qui l’origine – selon le discours de HPE - devait servir de ciment et d’assurance interopérabilité aux utilisateurs de Cloud28+.

Pour mémoire, Cloud28+ est un projet de HPE, dont l’ambition est de proposer une plateforme de fédération de services Cloud au niveau européen afin de faciliter la mise en relation entre fournisseurs de services, éditeurs et entreprises. Une entreprise peut par exemple sélectionner un service Saas, Paas ou Iaas en fonction d’une liste de critères comme la localisation et être mis en relation avec le bon fournisseur.  A ce jour, la plateforme renferme plus de 1 000 services.

Satisfaire la base installée Microsoft et VMware

« Nous avons écouté le conseil de gouvernance de la communauté (Advisory Council), représenté par des éditeurs, des revendeurs et des fournisseurs de services ainsi que des entités de certification », explique Xavier Poisson Gouyou Beauchamps, vice-président EMEA de l’Hybrid IT chez HPE. Ces derniers, ajoute-t-il, ont en effet demandé à HPE de s’adapter au marché.

Et s’adapter au marché rime ainsi avec le support des conteneurs et par extension, de plateformes autres qu’OpenStack. « Nous avions commencé avec l’Open Source, puis d’autres technologies sont arrivées comme la conteneurisation. La  plateforme va de facto être ouvert à tous les membres  Partner Ready Service Provider, le programme de HPE pour les fournisseurs de services », résume-t-il. Et les technologies supportées étendues à Microsoft, VMware et Docker. Il s’agit ici de « satisfaire les bases installées VMware et Azure qui n’ont pas forcément envie de basculer, eux ou leurs clients, sur OpenStack. »

Surtout en supportant les conteneurs, Cloud28+ s’ouvre aussi les portes du Cloud privé. Un marché  qui « a bien décollé. Il y a aussi besoin d’applications dans ces Cloud privés », soutient Xavier Poisson Gouyou Beauchamps.

Un pack pour gérer le dispositif

A partir de l’été, la plateforme Cloud28+ proposera ainsi un App Center, doué d’une plateforme « d’onboarding » d’applications. Celle-ci permet d’ajouter le code à la plateforme, d’en valider la compatibilité et de le conteneuriser afin que celui-ci soit déployable chez un fournisseur de services du catalogue ou dans un Cloud privé, équipé de Docker Datacenter. Ce dernier est une solution dont la vocation est de faciliter les déploiements conteneurs Docker en production.

Un Cloud28 Pack sera mis à disposition pour utiliser ce dispositif, explique Xavier Poisson Gouyou Beauchamps. « Ce pack contient un orchestrateur et Docker Datacenter. II pourra également être connecté à Operation Orchestration d’HPE. Il sera également possible de déployer l’application avec un orchestrateur Open Source », ajoute-t-il.

Enfin, le portail reçoit également de nouvelles capacités analytiques, pour monitorer les activités réalisées sur la plateforme.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close