cookiecutter - Fotolia

Serveurs : un marché en recul de 2,3%

Les ventes en volume à la hausse, les revenus à la baisse

Dans un monde propice à l’adoption du Cloud, l’hyperscale soutient le marché des serveurs dans le monde. C’est une des conclusions que l’on aurait pu retenir du dernier comptage de Gartner portant sur le marché mondial des serveurs au premier trimestre 2016. Comme une évidence alors que les entreprises cherchent à réduire leurs dépenses en hardware.

Selon le cabinet d’analystes, le marché recule en valeur de 2,3% à 13,1 milliards de dollars pour des ventes en hausse de 1,7 %. Sur les trois premiers de l’année, il s’est écoulé 2,7 millions d’unités.  Marquant un début plutôt mitigé.

Pour Jeffrey Hewitt, vice-président chez Gartner, ce recul global des revenus est le reflet d’une baisse moyenne des prix du hardware sur les 12 derniers mois. « Même si les revenus sont à la baisse, le premier trimestre se poursuit sur une tendance : la croissance des ventes d’entrée de gamme avec des variations des résultats par région », note-t-il.

« Ce delta entre chiffre d’affaires à la baisse et ventes à la hausse montre que les serveurs vendus sur la période ont des prix moyens de vente plus faibles ceux de l’année dernière », commente-t-il.

Dans le monde, la région Asie-Pacifique affiche les taux de croissance les plus élevés tant en valeur (+9,7%) qu’en volume (+8,4%). La région EMEA quant à elle affiche une courbe descendante, avec des ventes et des revenus en baisse (- 1,3% ; -2,4% respectivement), d’une année sur l’autre. Gartner se montre d’ailleurs pessimiste. Pour Adrian O’Connell, directeur de recherche au sein du cabinet d’analystes, les fournisseurs vont avoir du mal à accroître leurs ventes et leurs revenus l’année prochaine, les entreprises ayant mis l’accent sur la consolidation et la réduction des coûts.

«Les problèmes conjoncturels associés à aux pressions induites par le Cloud et la virtualisation, ont conduit à ce très timide démarrage des ventes, le plus timide depuis la récession de 2009 », ajoute-t-il.

Alors que les entreprises cherchent à réduire leurs coûts en migrant leur infrastructure, les fournisseurs de Cloud alimentent la demande en serveurs pour construire leur datacenter hyperscale et répondre à la demande des clients. « Le vrai moteur de la croissance dans le monde est toujours le segment de l’hyperscale », affirme encore Jeffrey Hewitt.

HPE n°1

Dans ce contexte, HPE conserve sa position de n°1 du marché en étant le seul à afficher une croissance dans le Top 5 en termes de revenus. Avec 25,2% de parts de marché, HPE progresse de 3,3%.

IBM, avec 9,7% de parts de marché, recule d’une place, derrière Dell (17,3%). Lenovo et Cisco se classent à la 4e et 5e place respectivement.

Pour Gartner, la situation pourrait bien s’améliorer dans le monde, « si certaines conditions étaient remplies ». « Nous nous attendons à ce que les ventes et les revenus du marché au deuxième trimestre 2016 ne soient pas aussi faibles que ceux affichés ce trimestre », assure Adrian O’Connell.

« Toutefois, tout cela est relatif car, si les faibles performances des fournisseurs en Russie par exemple continuent de peser sur le marché, 2016 sera l’année la plus difficile pour les constructeurs de serveurs en EMEA. »

Traduit et adapté par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close