Dell prolonge son accord OEM avec Nutanix

A l'occasion de la conférence Nutanix .Next qui se tenait cette semaine à Las Vegas, Dell et Nutanix ont annoncé qu'ils ont prolongé l'accord OEM qui les liait depuis 2014.

Dell a au moins répondu à la question lancinante sur l’avenir de sa gamme de systèmes hyperconvergés Nutanix après son rachat attendu d’EMC à l’occasion de la conférence Nutanix .NEXT qui se tenait cette semaine à Las Vegas.

Alan Atkinson, le vice-président de Dell en charge du stockage, est ainsi apparu sur scène aux côtés du CEO de Nutanix, Dheeraj Pandey, pour révéler que les deux sociétés avaient prolongé leur accord OEM. “Les clients adorent les séries XC[la gamme de serveur PowerEdge motorisée par le logiciel de Nutanix] » a expliqué Atkinson. “Nous nous sommes lancés avec un produit et nous en avant aujourd’hui sept. Je suis enchanté de confirmer que nous avons conclu un accord [avec Nutanix] pour prolonger notre relation OEM ». Atkinson a ensuite quitté la scène sans préciser la durée de l’accord. Mais un porte-parole de Dell a par la suite confirmé que le contrat avait été renouvelé pour « plusieurs années ».

Dell, partenaire de Nutanix depuis 2014

Dell et Nutanix avaient à l’origine conclu un accord OEM d’une durée de 3 ans en 2014. Mais la fusion annoncée entre Dell et EMC faisait planer un doute sur l’avenir de la relation entre les deux sociétés. EMC et sa filiale VMware ont en effet tous les deux des produits hyperconvergés à leurs catalogues respectifs. EMC propose en particulier ses systèmes VxRail et VxRack, basés respectivement sur VMware VSAN et ScaleIO, et Dell a déjà inscrit VxRack à son catalogue.

La menace d’une marginalisation de l’offre XC dans la gamme de Dell n’avait pas échappé à Nutanix. Dans son document préliminaire d’introduction en bourse, la firme indiquait ainsi récemment : « Dell n’est pas qu’un concurrent mais aussi un partenaire et [la société issue de la fusion Dell-EMC] pourrait vraisemblablement promouvoir et vendre ses propres solutions plutôt que nos produits ou cesser de vendre nos solutions(…) Si EMC et Dell décidaient de privilégier leurs propres solutions aux nôtres, cela pourrait avoir un effet négatif sur nos ventes OEM et nuire à notre business, à notre résultat opérationnel et à nos perspectives et le cours futur de notre action pourrait reculer ». Ce risque a pour l’instant été repoussé…

Pour approfondir sur Architectures virtualisées

- ANNONCES GOOGLE

Close