Dell EMC enrichit son offre de plates-formes hyperconvergées

Lors de sa conférence utilisateurs annuelle, Dell EMC a mis l'accent sur sa stratégie en matière de plates-formes convergées et hyperconvergées. La firme a notamment renforcé sa collaboration avec Red Hat et Microsoft et renforcé son portefeuille d'offres Nutanix et VMware.

Lors de sa conférence Dell EMC World 2017, qui se tenait du 8 au 10 mai à Las Vegas, Dell EMC a multiplié les annonces en matière de plates-formes convergées et hyperconvergées. Selon Chad Skac, le patron de la division CPSD (Converged Platforms and Solutions Division) de Dell EMC, la firme est désormais le n° 1 mondial des systèmes hyperconvergés devant Nutanix (dont elle revend par ailleurs les systèmes).

La clé de la croissance de Dell EMC repose à la fois sur ses succès initiaux avec les systèmes Dell XC (à base de plate-forme Nutanix) et sur la forte croissance des ventes de ses systèmes VxRail (à base de plate-forme VSAN) et VxRack SDDC (sur base vSphere Cloud Foundation).

Et la firme n’entend pas s’endormir sur ses lauriers. Dans les prochaines semaines, elle va ajouter à son catalogue des systèmes hyperconvergés prêts à l’emploi basés sur Red Hat OpenStack et sur Microsoft Azure Stack. Un rafraîchissement des gammes Dell XC, de VXRail et de VxRack SDDC est aussi au programme.

Une pile convergée avec Red hat OpenStack

La première nouveauté présentée à Dell EMC World est le Dell EMC Ready Bundle for Red Hat OpenStack Platform. Cette solution combine la pile logicielle de Red hat avec un ensemble de composants d’infrastructure Dell EMC préconfigurés (serveurs, réseau et stockage).

La pile s’appuie sur Red Hat OpenStack Platform 10 et Ceph Storage 2. Elle se déploie sur des serveurs modulaires PowerEdge FX ou sur des serveurs racks de la Série PowerEdge R. Pour la configuration et le déploiement automatique des composants de la stack, Dell EMC s’appuie sur son outil JetPack qui permet de paramétrer à la fois le matériel et le logiciel. JetPack s’appuie sur un ensemble de scripts développés par Dell EMC qui interagissent notamment avec les briques TripleO, Heat et Ironic d’OpenStack

JetPack gère aussi les mises à jour du cluster ainsi que les montées de version de la pile OpenStack. Selon Dell EMC, le code de JetPack devrait prochainement être mis à l’open source.

Le Dell EMC Ready Bundle for Red Hat OpenStack Platform inclut en standard la version 4.2 de Red Hat CloudForms et peut aussi accueillir, en option, la plate-forme PaaS de Red Hat, Red Hat OpenShift Container Platform.

Dell EMC premier à se lancer sur Azure Stack

Parallèlement à ses configurations prêtes à l’emploi pour Red Hat OpenStack, Dell EMC a également dévoilé une plate-forme prête à l’emploi basée sur Microsoft Azure Stack, la pile hyperconvergée « on-premise » de Microsoft. Cette plate-forme devrait succéder à l’actuel Cloud Platform System conçu conjointement par Dell et Microsoft.

La première itération de cette plate-forme est une implémentation standard d’Azure Stack « Sacramento » sur les mêmes serveurs PowerEdge 6320 (4 nœuds bi-socket Xeon dans un serveur Rack de 2U) utilisés pour les configurations Nutanix Dell XC ou pour les briques de base VxRail.

Elle inclut l’ensemble des services IaaS et PaaS d’Azure Stack, ainsi que l’Azure Resource Manager. Le stockage est délivré par une couche hyperconvergée basée sur Microsoft Storage Spaces.

Dell EMC travaille sur des versions plus élaborées d’Azure Stack qui pourraient être combinées avec ses propres technologies, notamment en matière de stockage (ScaleIO pourrait être utilisé pour fournir une couche de stockage alternative à Storage Spaces) et de protection de données (Avamar et Data Domain pour le backup). La firme réfléchit aussi à une combinaison d’Azure Stack et de Pivotal Cloud Foundry.

Un portefeuille de solutions Nutanix renforcé

Côté Nutanix, Dell EMC a profité de Dell EMC World pour dévoiler le Dell EMC XC 430 Xpress, sa déclinaison de la solution Xpress pour PME de Nutanix. Le Dell EMC XC430 Xpress fournit un nouveau point d’entrée pour la gamme XC avec un tarif de base de 25 000 $ pour un cluster de trois nœuds à base de Xeon E5 v4 « BroadWell ».

Une autre nouveauté est l’arrivée de bundles couplant les Dell EMCXC avec les solutions de protection de données de Dell EMC ainsi que le lancement d’une architecture de référence pour le déploiement de Cloud Foundry sur les Dell EMC XC

VxRail et VxRack SDDC mis à jour avec les dernières versions de VSAN

Dell EMC a aussi levé le voile sur la prochaine version de sa plate-forme VxRail qui combinera les serveurs de la gamme PowerEdge 14G (à base Xeon « Skylake » avec la mise à jour 4.5 de la plate-forme logicielle VxRail (qui inclura Vsphere 6.5 et VSAN 6.6). Ces plates-formes devraient offrir des options de connectivité plus flexibles avec notamment la possibilité d’ajouter un bien plus grand nombre de cartes Ethernet PCIe.

VxRack SDDC, devrait lui aussi évoluer à l’automne (en principe en octobre) pour supporter vSphere 6.5 et les dernières moutures de VMware VSAN et NSX. Comme VxRail, la prochaine mouture de la plate-forme s’appuiera elle aussi sur la 14e génération de serveurs Power Edge.

Elle s’appuiera aussi sur une version mise à jour du SDDC Manager de VMware (hérité du projet EVO SDDC) supportant un bien plus grand nombre de modèles de serveurs PowerEdge et un éventail accru de solutions réseau. À l’heure actuelle VxRack SDDC s’appuie sur des commutateurs Cisco Nexus, mais Dell EMC pourrait aussi valider des commutateurs Arista et Dell EMC si l’on en croit les discussions que nous avons pu avoir avec des responsables américains de Dell EMC lors du salon.

Notons que ce support serait dépendant des évolutions du composant SDDC Manager qui devrait connaître deux révisions majeures d’ici la fin de l’année, une dans le courant de l’été et une au dernier trimestre 2017.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close