SAP

Résultats : SAP solide sur ses fondamentaux au deuxième trimestre 2016

SAP surprend les analystes après les avoir déçu au 1er trimestre. Ca va mieux du côté des licences traditionnelles tandis que les activités cloud poursuivent leur progression.

SAP poursuit son effort de transformation vers le cloud computing – notamment symbolisé par une succession de rachats au cours des dernières années -, mais n’en oublie pas moins son cœur de métier historique : l’édition de progiciels. Ce sont les ventes de licences – qui dépassent le milliard d’euros de revenus - qui lui permettent ainsi de présenter un bon bilan trimestriel pour la période avril-juin 2016. L’éditeur allemand a enregistré des résultats opérationnels meilleurs qu’anticipé. Sur ce troisième trimestre, le groupe a réalisé un résultat opérationnel en hausse de 9% à 1,52 milliard d’euros, supérieur au consensus de 1,45 milliard d’euros.

Solide sur ses fondamentaux, SAP continue également de pousser ses innovations et voit toujours une partie de ses clients migrer vers S/4 HANA, la version de son ERP – du moins les fonctions de base – reposant sur sa base de données In-Memory. Au total, l’éditeur revendique désormais 3 700 clients, dont 500 sur le seul dernier trimestre. Surtout, SAP affirme que 40 % d’entre eux sont des nouveaux clients, qui n’utilisaient pas jusqu’à présent son ERP. Et de citer notamment Hershey Company (USA), Targin Group (Russie), Cathay Pacific (Hong Kong) et Roy Hill Holdings (Australie). Aucune référence citée concernant l’Europe.

Au final le chiffre d’affaires connaît donc une progression de 5% à 5,24 milliards d’euros et les objectifs 2016 sont confirmés à mi-parcours. D’autant plus facilement que l’éditeur – toujours particulièrement attentif au marché européen – affirme n’avoir constaté pour l’heure aucun effet négatif du Brexit sur les affaires. Reste que le vote de sortie de l’Union européenne par les britanniques s’est tenu mi-juin, alors que le trimestre était quasiment à son terme.

En attendant un éventuel effet sur la fin de l’exercice, la performance de SAP sur la zone EMEA s’est avérée solide avec notamment une croissance équilibrée entre les activités Cloud et Licence on premise (respectivement +7% et +11%). Les abonnements aux offres de cloud computing et à leur support ont progressé de 38%. La France et plus largement l’Europe du sud enregistrent une progression à deux chiffres de leurs revenus. Des mouvements quasiment équivalents à ceux enregistrés aux Etats-Unis et dans la zone Asie-Pacifique.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close