SAP : la stratégie de Rise « fonctionne clairement »

Le cloud représente aujourd’hui 35 % des revenus de SAP. L’éditeur souligne l’apport bénéfique de son offre « Rise with SAP », aussi bien pour son nouvel ERP, S/4, que pour sa plate-forme de développement, BTP.

Sur son troisième trimestre fiscal de l’année 2021, SAP a annoncé un chiffre d’affaires de 6,845 milliards d’euros, en hausse de 5 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Son chiffre d’affaires cloud sur le trimestre atteint 2,386 milliards d’euros, soit 35 % de ses revenus totaux, en hausse de 1 point par rapport au deuxième précédent.

L’éditeur constate une forte demande et une adoption continue de son offre « Rise with SAP », un service sur abonnement qui regroupe en un seul contrat une infrastructure cloud managée et des services associés.

SAP souligne qu’étant donné que « de plus en plus de clients choisissent cette offre [cloud] – tout en une – le revenu des licences a diminué comme anticipé ».

« Clairement, notre stratégie fonctionne » se félicite Christian Klein, PDG de SAP. « Les clients choisissent SAP pour se transformer avec le cloud. Nous constatons une adoption record de nos applications et de notre plate-forme [qui] se traduit par une forte accélération de notre croissance dans le cloud », aux alentours de +20 % d’une année sur l’autre.

« [Rise with SAP] a continué à gagner en attractivité après un lancement réussi en janvier », insiste le communiqué de l’éditeur. « SAP a constaté une forte demande de la part d’entreprises de toutes tailles et a conclu des accords avec plus de 300 clients au troisième trimestre ».

En parallèle, l’éditeur indique que 500 clients supplémentaires ont choisi son nouvel ERP phare, S/4 HANA. Ce qui porte le total à 17 500 entreprises clientes pour S/4, dont 11 400 déjà en production.

La SAP Business Technology Platform (SAP BTP) a également été évoquée comme un moteur de croissance. Cette « plateforme » qui regroupe tous les produits SAP pour les développeurs (IA, RPA, low-code, etc.) a été présentée lors de la conférence annuelle de SAP, Sapphire, en 2020.

L’éditeur revendique plusieurs nouveaux clients « clés » pour BTP. Parmi eux, SAP cite Continental, Adidas, Bayer, Bosch, le ministère américain de la Défense, Siemens Energy, VMware, la Fédération anglaise de football ou encore Volkswagen.

SAP a également rappelé son rapprochement avec Google Cloud. Au fil des mois, Google a tissé une relation de plus en plus proche avec SAP, jusqu’à devenir un partenaire préférentiel de l’allemand, au côté de « l’ami historique » de SAP, Microsoft (et Azure).

SAP a par ailleurs promis aux investisseurs « la transparence sur la transition de son activité ERP vers le cloud ».

Dans son communiqué, il indique que sur le trimestre, le carnet de commandes de S/4 HANA pour le cloud a augmenté de 60 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 1,28 milliard d’euros.

Pour approfondir sur SAP

Close