Minerva Studio - Fotolia

La famille GoTo de Citrix entre dans le giron de LogMeIn

Les deux éditeurs se sont mis d’accord pour fusionner les offres GoTo avec celles de LogMeIn. Le patron de ce dernier doit piloter la nouvelle entité.

C’est dans un communiqué commun que Citrix et LogMeIn viennent d’annoncer la fusion de GoTo avec le second. Et de préciser que « la transaction est valorisée à approximativement 1,8 Md$ sur la base des actions à émettre et de la valeur du titre de LogMeIn en clôture le 25 juillet ». L’entité résultante doit afficher un chiffre d’affaires de plus de 1 Md$ et être détenue pour moitié par les actionnaires de chacun des éditeurs.

En novembre dernier, Citrix avait annoncé regrouper la famille de services GoTo au sein d’une filiale cotée en bourse, d’ici la fin 2016. Cela faisait suite à l’examen de ses activités en vue d’identifier celles qui ne lui apparaissaient plus stratégiques. On devrait retrouver là GoToAssist, GoToMeeting, GoToMyPC, GoToTraining et GoToWebinar. Mais il faut aussi compter dans le lot Grasshopper, un service acquis début 2015 et proposant d’obtenir des numéros de téléphone dédiés à ses activités professionnelles, ou encore OpenVoice, un service d’audioconférence. Ces services sont aujourd’hui réunis au sein de GetGo.

L’ensemble rejoint donc le portefeuille de produits de LogMeIn, quitte à provoquer quelques redondances, en particulier avec GoToMyPC et GoToMeeting, concurrent de join.me. Mais pour autant, les deux éditeurs préfèrent mettre en avant « un portefeuille produits diversifié » constitué « d’actifs des deux entreprises qui comblent les lacunes des lignes de produits respectives ».

Bill Wagner, Pdg de LogMeIn et futur patron de la nouvelle entité, ne semble guère plus s’en préoccuper pour le moment. Il se dit ainsi « extrêmement enthousiaste au sujet de cette fusion transformative et des bénéfices profonds qu’ils apporteront à nos clients, nos collaborateurs et nos actionnaires ».

Toutefois, le communiqué de presse annonçant la fusion évoquer des « synergies » susceptibles de générer des économies à hauteur de plus de 100 M$ sur deux ans, à compter de la finalisation de l’opération. Concrètement, GetGo doit devenir une filiale à 100 % de LogMeIn. 

Pour approfondir sur Internet et outils Web

- ANNONCES GOOGLE

Close