Co-op

VMware s’invite sur le marché du support à distance

L’éditeur rachète pour cela Aetherpal. Une décision qui ne manque pas d’une certaine ironie alors que son concurrent Citrix a abandonné ses activités dans ce domaine courant 2016.

VMware a annoncé, tout début février, son intention de faire l’acquisition d'Aetherpal. Fondé en 2009, cet éditeur a développé des outils de support à distance de terminaux mobiles. Il se concentre notamment sur les secteurs du commerce de détail, de la santé, de la logistique, et de la fabrication, où la disponibilité des appareils est particulièrement importante.

Aetherpal propose deux produits : GuideMe, qui permet de proposer des tutoriels aux utilisateurs, et Remote Support, grâce auquel les administrateurs et équipes de support peuvent accéder à distance aux terminaux pour dépanner les utilisateurs tout en évitant à ces derniers de se déplacer. De quoi renvoyer à ce que Brest Métropole Habitat et Ubaldi font avec les outils de Bomgar.

Remote Support d’Aetherpal donne accès à l’interface graphique du terminal mobile et permet d’interargir avec elle en temps réel, via n’importe quel navigateur Web. Des informations relatives à l’équipement ainsi contrôlé à distance sont également affichées – connectivité réseau, stockage, batterie, etc. L’éditeur revendique le support d’un vaste éventail de systèmes d’exploitation mobiles, entre Android, iOS et Windows, ainsi qu’une base installée de plus de 45 millions d’appareils. Il indique travailler au support de macOS et de Windows, notamment.

Son produit iOS s’avère toutefois limité du fait des restrictions imposées par Apple : là, il utilise ReplayKit, introduit avec iOS 9, initialement pour le jeu vidéo, mais qui n’offre que la visualisation de l’interface du terminal, sans capacités d’interaction directe à distance.

Aetherpal n’est pas un inconnu pour VMware qui en revend les produits depuis près de deux ans, sous la forme d’un complément à Workspace One : Advanced Remote Management. Mais cette opération ne manque pas d’une ironie certaine, que certains chez Citrix ou LogMeIn ne goûteront pas forcément.

De fait, Citrix, avec ses activités GoTo, disposait d’un outil de support à distance – GoToMyPC. Mais en novembre 2015, le spécialiste de la virtualisation du poste de travail a décidé de faire le ménage et de regrouper toute cette famille de services au sein d’un filiale cotée en bourse, après avoir identifié ce qu’il ne considérait plus comme stratégique. Et en juillet 2016, Citrix et LogMeIn ont annoncé la fusion de GoTo avec le second.

Avec nos confrères de BrianMadden.com (groupe TechTarget)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close