JS Foundation : du ciment pour la communauté Javascript

IBM et Samsung ainsi que 8 autres sociétés sont les membres fondateurs de cette institution dont la vocation est de fédérer et d’orchestrer une communauté Javascript de plus en plus ramifiée. La Linux Foundation apportera sa gouvernance à l’édifice.

Un centre de gravité. C’est ainsi que la JS Foundation a décidé de décrire, de façon très imagée, sa mission. Cette nouvelle entité Open Source, dont la création a été officialisée cette semaine lors de l’OSCON à Londres, entend fédérer la communauté et l’écosystème qui entoure l’un des premiers moteurs du Web : le langage Javascript. Mais, il ne s’agira pas ici de déterminer les nouvelles orientations du standard EmacScript. La JS Foundation jouera le rôle d’un chef d’orchestre de l’ensemble d’un écosystème devenu très ramifié et très diversifié avec le temps.

Et pour remplir cette mission,  la Linux Foundation servira de support. En devenant le 52e projet collaboratif de l’institution, la JS Foundation entend bien profiter d’un modèle de gouvernance axé sur le développement communautaire, le partage et l’échange. Une aubaine pour Javascript dont le champ d’application s’était considérablement étendu. Le nombre de projets associant de près ou de loin Javascript a lui aussi augmenté considérablement, dû à la popularité du langage et à ses incursions, aujourd’hui très réussie, sur le segment des serveurs (avec Node.JS). Comme faire le grand écart.

Inscrire Javascript sur le long terme

Mais l’heure était justement à fédérer un écosystème de plus en plus diffus. La fondation s’est engagée à aider Javascript, application et projets serveurs, à cultiver les bonnes pratiques et les règles qui favorisent l’émergence de standards de grande qualité et de contributions diverses pour garantir la pérennité sur la durée », explique  la JS Foundation.

Cela sera soutenu par un programme de mentorat, dont l’ambition est d’accompagner des projets Javascript et surtout de les aider à communiquer et à échanger. En clair, avancer de concert. Il s’agit bien là de « faciliter la collaboration au sein de la communauté de développement Javascript pour s’assurer que ces projets préservent un certain niveau de qualité et de contributions  sur le long terme ».

Logiquement, les projets aujourd’hui couverts par ce programme de mentorat illustrent toute l’étendu du spectre de l’écosystème Javascript. Quelque 23 projets en font partie, dont JQuery, Dojo Toolkit Appium, Moment et Node-Red.

Ces projets ont tous été livrés à la JS Foundation par ses membres fondateurs que sont Bocoup, IBM, Ripple, Samsung, Sauce Labs, Sense Tecnic Systems, SitePen, StackPath, University of Westminster et enfin WebsiteSetup. IBM et Samsung sont les deux membres Platinium.

Enfin, la fondation travaillera avec les organismes de standardisation W3C , WHATWG et ECMA TC39 pour enrichir les standards ouverts, ensuite intégrés dans les navigateurs, précise encore la fondation.  Autre collaboration logique, celle avec l’autre fondation portant sur Javascript, la Node.JS Foundation.  Les deux fondations partagent « un engagement commun » et travailleront de pair pour garantir la durabilité de Javascript.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close