Tijana - Fotolia

OpenDataSoft : 5M€ de plus pour renforcer sa présence aux US

Outre Aurinvest, investisseur initial, le spécialiste de l’Open Data accueille Aster Capital et le fonds d’investissement du ténor du Saas, Salesforce. De quoi s’armer pour renforcer sa présence et son développement outre-Atlantique.

OpenDataSoft a décidé de s’ouvrir en grand les portes du marché américain. La société, qui développe une plateforme de publication et d’exposition de données en mode Saas, annonce avoir réalisé une levée de fonds de quelque 5 millions d’euros. Si certes, Aurinvest qui avait déjà misé sur la société lors d’une première levée de 1,5 M€ remet au pot, deux autres investisseurs font leur apparition au capital de la société : le fonds européen Aster Capital et – là est la surprise – le fonds d’investissement du géant américain Salesforce, Salesforce Ventures.

Aller attaquer le marché américain n’est une nouvelle stratégie pour OpenDataSoft. La société avait déjà misé sur sa première levée de fonds pour ouvrir un bureau à Boston, pour l’heure essentiellement centré sur les fonctions marketing et commerciale. Mais avec le support d’un nom comme Salesforce Ventures dans son capital, OpenDataSoft se donne les moyens de son ambition.

« Il est en effet très important pour nous d’avoir une référence du Saas mondial très présente aux US », explique Jean-Marc Lazard, le co-fondateur et CEO d’OpenDataSoft. Cela constitue aussi un avantage  quand il s’agit de composer une équipe dans le bureau bostonien, et « un vrai plus d’avoir une forte connexion avec le marché et l’écosystème américain », explique-t-il.

Pour autant, si Salesforce Ventures sera un support de poids pour le marché outre-Atlantique, Jean-Marc Lazard rappelle qu’Aster Capital est très lié au monde des Smart Grids et de l’IoT, des secteurs où justement OpenDatasoft espère bien faire valoir sa plateforme de données en Europe. La société a en effet déjà équipé nombre de collectivités en France, dont Issy-les-Moulineaux, Paris ou encore Toulouse.  Avec la montée en puissance de l’Open Data dans l’Hexagone, tant auprès du secteur public, mais aussi des entreprises – pour mettre en place des politiques d’innovation - , OpenDataSoft  souhaite aussi assoir son positionnement sur le Vieux Continent. D’autant qu’Aster Capital a aussi le regard tourné vers l’Asie, un autre marché à venir pour la société française.

« Aujourd’hui, on souhaite accroitre notre empreinte et notre développement aux US et profiter d’opportunités sur ce marché », commente encore le CEO. Il s’agit aussi d’aller jouer à armes égales sur ce très vaste marché. Placé à Boston, car la ville est une place reconnue pour l’IoT industriel, le bureau américain d’OpenDataSoft devrait passer à 5 personnes  à la fin de l’année puis à 15 dans un an.

La R&D à Paris

La société confirme conserver sa R&D et son support dans son siège parisien. Ces équipes seront aussi étoffées pour renforcer la plateforme. Des travaux  doivent être menés autour de l’industrialisation de la plateforme Saas – la facilité d’usage est argument phare d’OpenDataSoft -, mais aussi le développement de nouvelles fonctionnalités. Le CEO évoque des améliorations côté APIs et visualisation des données,  mais aussi des travaux autour du concept de « Linked Data » (on parle de Web des données, quand les jeux de données sont pré-câblés). La volonté d’OpenDataSoft est d’apporter des possibilités de croisements et d’analyse de données automatiques.

Avec cet apport d’argent, la société compte faire des US l’un de ses principaux marchés, et l’un de ses  principaux flux de revenus. OpenDataSoft a réalisé un CA d’1 M€ en 2015 et compte doubler ce chiffre cette année, avec des abonnements en hausse de 8% par mois. 

Pour approfondir sur SaaS

- ANNONCES GOOGLE

Close