everythingpossible - Fotolia

Axway présente Amplify pour symboliser son nouveau visage

La société change de logo et de baseline pour clarifier son positionnement sur le marché de la gestion des APIs et de l’intégration de flux B2B. Axway y place sa plateforme Amplify qui propose de gérer l’ensemble du cycle de vie des APIs. La plateforme repose sur les outils d’Appcelerator.

« La première phase d’une nouvelle vie ». C’est en ces termes qu’Axway a qualifié le lancement de sa plateforme Amplify qui doit désormais positionner la société française sur le marché de la gestion des APIs et, plus globalement, de l’intégration des flux de données B2B.  Mais au-delà de l’approche technologique, cette plateforme, désormais pilier de l’offre d’Axway, sera l’un des symboles de la nouvelle image de marque que la société souhaite désormais mettre en avant. Un nouveau logo et une nouvelle baseline (« Imagination takes shape » - L'imagination prend forme) pour mieux aller attaquer un marché qui a évolué.  Selon Axway,  il s’agit aussi de mieux répondre aux problématiques des entreprises. Comprendre le Cloud et la très tendance transformation numérique, selon les dires de la société.

Depuis la scission d’avec Sopra, Axway a travaillé à réorienter sa stratégie. Si la société, aujourd’hui cotée en bourse, a su conserver ses activités historiques liées à l’EDI ou encore aux transferts sécurisés de fichiers, Axway a progressivement fait évoluer son offre vers la gestion des APIs et leur usage dans des environnements mobiles. Pour cela, la société a racheté Vodel, Systar et Appcelerator et son SDK Titanium.  Une dualité, activité EDI et celles liées à la connexioon avec l’écosystème et les APIs,  que la société souhaite mieux mettre en avant.

C’est justement cela que doit traduire la nouvelle identité et la plateforme Amplify. Cette plateforme se veut logiquement adaptée aux environnements hybrides, histoires de satisfaire les grands comptes – la cible première d’Axway – qui ont besoin de conserver certaines APIs critiques en interne, et d’en placer d’autres dans le Cloud. Mais aussi de répondre aux besoins d’innovation de sociétés qui inscrivent désormais le Cloud comme choix n°1 dans la gestion de leur flux de données.

Surtout, le marché de la gestion des APIs connaît depuis quelques mois un phénomène de concentration dont le point d’orgue est par exemple les rachats d’Apigee par Google ou encore de 3Scale par Red Hat. Axway, certes positionné sur ce créneau, devait pourtant gagner en visibilité.

Avec Amplify, Axway souhaite proposer un cadre pour « permettre aux entreprises de tirer parti de leurs données et de leur collaboration avec leur écosystème », résume Sébastien Vugier, Senior vice-président et directeur général, Ecosystem Engagement and Vertical Solutions, chez Axway. En ce sens, la plateforme propose de gérer d’abord l’ensemble du cycle de vie des APIs. Si cela s’entend chez nombre d’acteurs du secteur, à l’image de Mashery (Tibco) par exemple, chez Axway, on cherche « à prendre en compte les différentes facettes » du traitement, explique encore Sébastien Vugier.

Les entreprises peuvent ainsi  référencer les services et les exposer sous la forme d’APIs REST, permettre de les consommer vers l’extérieur, de créer des niveaux de services et de ré-utilisation, et de développer et de combiner des APIs pour en former d’autres de plus haut niveaux. L’idée, résume Axway, est bien de permettre d’accélérer la création de nouveaux services et leur exploitation.

Amplify associe également à l’équation les services historiques d’Axway, exposés sous la forme d’APIs, une authentification de type Single Sign-On (SSO) au format XALM, une interface utilisateur retravaillée « pour la cohérence », et de possibilités analytiques embarquées, issues de Systar, note Joël Depernet, Executive vice-président R&D d’Axway.  L’exécution et la sécurité sont gérées au niveau de la plateforme.

Techniquement, Amplify est en fait le résultat de la fusion entre les technologies d’Appcelerator et de l’offre d’Axway. Arrow,  le back-end mobile d’Appcelerator a ainsi été intégré aux outils de gestion d’API et gateway d’Axway, et le tout exposé pour le framework Titanium – qui sert donc d’outil de développement à la plateforme. Titanium permet de développer des applications mobiles multi-plateforme à partir d’une base de code Javascript. Axway confirme que d’autres outils de développement sont également supportés.

Encourager la co-création autour des APIs

Mais là où Axway compte faire la différence est sur le volet collaboration et sur la mise en place d’un écosystème de partenaires autour de ces APIs. Il s’agit « de permettre aux entreprises de bâtir un réseau d’expérience de fournisseurs, de développeurs ou de partenaires, et de faciliter les échanges et les contributions de cet écosystème », souligne le responsable de la société. A la clé, la mise en place d’un module Engage qui doit encourager la mise en place de workflow partagés et d’échanges entre les partenaires et les développeurs. L’objectif, explique Axway, est d’accélérer les temps d’intégration et de faciliter la mise en place de processus dits DevOps. La société veut « encourager les démarches de co-création ».

Pour Axway, Amplify est certes un moyen de se renforcer sur ses secteurs de prédilection, comme la banque, les services financiers et le supply chain, par exemple. Mais avec cette stratégie, la société compte aussi s’ouvrir à d’autres segments. La société mise alors sur son réseau de partenaires  pour étendre sa cible.  Une place de marché donnera ainsi la possibilité à ces partenaires de commercialiser  leur application bâties sur Amplify et au final, « d’enrichir la plateforme ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close