Dell EMC Forum Paris : Dell EMC affiche ses ambitions

A l'occasion du Dell EMC Forum, qui se tenait hier au Carrousel du Louvre à Paris, Christian Hiller, le président d'EMC France a vanté les mérites de l'intégration entre les deux constructeurs et affiché ses ambitions en matière d'infrastructures et de transformation numérique.

À Paris, Dell EMC tenait hier son premier Dell EMC Forum après la fusion entre les deux acteurs de l’infrastructure. L’événement, qui a attiré une foule sensiblement plus dense que l’an passé, a permis au président d’EMC France (et sans doute futur patron du futur Dell EMC France), Christian Hiller, de faire le point sur la fusion et d’afficher les ambitions du nouveau géant des infrastructures.

Démonstration de force, l’événement a été l’occasion pour la firme d’étaler l’étendue de son portefeuille tant en matière d’infrastructures que de postes clients, mais aussi de mettre en avant des partenaires improbables comme Nutanix ou Nexenta, deux acteurs historiquement concurrents d’EMC mais partenaires de Dell.

La fusion entre les deux sociétés, opérationnelles aux États-Unis, est encore en cours en France et l’organisation finale n’est pas finalisée. Selon Dell EMC, ce n’est qu’en février, pour le début de l’année fiscale 2017 du constructeur que l’intégration sera achevée en France et que la nouvelle organisation en France sera finalisée.

Interrogé sur la présence d’acteurs comme Nutanix ou Nexenta à Dell EMC Forum, Dell EMC a expliqué que sa priorité est de répondre à la demande de ses clients. À tel point qu’un mécanisme interne a été mis en place pour faire en sorte que les forces de ventes de Dell et d’EMC n’entrent pas en conflit et ne fassent qu’une proposition à un même client en attendant la fusion opérationnelle des deux entités juridiques en France en février prochain. Concrètement, si une entreprise fait un appel d’offres dans lequel les vxrail et Nutanix sont des réponses potentielles, la solution la plus adaptée au client sera proposée et les forces de ventes des deux côtés seront commissionnées à 100 % sur le contrat, quelle que soit la solution retenue. Dell EMC élimine ainsi le risque de guerre interne entre ses forces de vente.

Le Dell EMC Forum organisé hier à Paris
a attiré un large public

Côté plates-formes, le directeur technique France de Dell EMC, Sébastien Verger a vanté les bénéfices de l’intégration. « Il y a une vraie logique industrielle à la fusion. Elle est pertinente en termes d’offres, puisque l’on peut décliner les solutions software defined d’EMC sur les infrastructures de Dell en mode appliances ».

Sébastien Verger a par exemple mis en avant l’annonce récente d’un package virtual Data Domain pour les petits sites ou la possibilité de déployer des appliances virtuelles Unity VSA sur des serveurs Dell. Il a aussi souligné le lancement récent à Dell EMC World de solutions combinant le stockage en mode scale-out ScaleIO sur des serveurs PowerEdge, ou la disponibilité d’appliances hyperconvergées VxRail sur des serveurs PowerEdge FX2 ou PowerEdge 730xd.

Sur le forum, certains partenaires interrogés par LeMagIT ont souligné la puissance de frappe du nouvel ensemble face à son grand concurrent HPE, dont la cure d’amaigrissement au cours des derniers mois a généré de nombreuses interrogations chez les clients. Certains ont toutefois noté que Dell EMC a sans doute encore du travail à effectuer pour gérer les multiples recouvrements entre les offres de stockage des deux constructeurs et comme, par exemple, celui entre Unity et Compellent. Des recouvrements que la firme ne nie pas mais qui pourraient s’effacer avec le temps si le constructeur décidait de faire converger certaines offres. Sur ce point toutefois, aucune feuille de route claire n’existe, et il faudra sans doute attendre quelques temps pour que Dell EMC indique quel avenir il entend ménager pour chacune de ses plates-formes.

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close