NetApp conforte son offre Flash haut de gamme

Le constructeur vient de dévoiler l'AFF A700s, une baie de stockage 100% Flash haut de gamme qui vient compléter l'actuelle offre en châssis AFF A700. Plus compacte mais moins modulaire, l'A700s vise les entreprises à la recherche de la densité maximale.

NetApp a de nouveau enrichi son offre de stockage 100 % Flash en dévoilant l’AFF A700s, une baie de stockage haut de gamme plus compacte que sa baie unifiée en châssis AFF A700. Nos clients souhaitent une densité optimale lorsqu’ils investissent dans la Flash » a expliqué Adam Fore, le directeur des solutions et du marketing produit de NetApp à nos collègues américains de SearchStorage pour justifier l’arrivée du nouvel A700s à peine quatre mois après le lancement du châssis modulaire A700.

Un système de stockage intégré plus compact

L’AFF A700s de NetApp est un système de stockage 100 % Flash qui embarque deux contrôleurs et 24 emplacements pour SSD de 2,5 pouces dans un espace rack de 4U. Par comparaison, la configuration de base de l’actuel AFF A700 occupe 10U (8U pour le châssis incluant les lames contrôleurs et 2U pour le premier tiroir de disque externe avec 24 emplacements pour SSD). Selon Fore, cette compacité répond à une demande des clients du constructeur, car les entreprises recherchent des appliances à même de délivrer le niveau de performance escompté dans un volume aussi réduit que possible : « Les utilisateurs tentent de consolider leurs datacenters."

Attendu dans le courant du mois de février, l’AFF A700s peut piloter jusqu’à huit tiroirs de SSD additionnels pour une capacité brute maximale de 3,3 Po avec des SSD de 15,3 To (soit une capacité utile garantie de 13 Po après réduction de données). Comme avec l’AFF A700, il est possible de constituer des clusters NAS comportant jusqu’à 12 paires de contrôleurs (soit une capacité utile de 155 Po). La taille maximale d’un cluster en configuration SAN est de 6 paires de contrôleurs.

Un niveau de disponibilité inférieur à celui du châssis A700

Du fait de son design intégré, l’A700s n’a pas toutes les fonctionnalités de disponibilité qu’offre l’A700 .En particulier, il n’est pas possible d’effectuer certaines interventions techniques sur la baie sans interruption de service. Pour effectuer la mise à jour d’un contrôleur, Il faut donc migrer préalablement les données sur un autre système, avant d’arrêter le contrôleur en place et de procéder à son remplacement, explique Fore.

Si le système fait partie d’un cluster, il est possible de migrer les données sur d’autres nœuds du cluster et de procéder alors au remplacement du contrôleur sans impact sur le fonctionnement du cluster. Mais cela suppose un processus plus complexe que la simple mise à jour à chaud d’un contrôleur dans le châssis A700.

Du fait de sa compacité, l’A700s n’a pas, non plus, toute la connectivité de l’A700, qui peut piloter jusqu’à 20 tiroirs de disques SSD par châssis. En revanche, l’A700s arrive, comme l’A700, avec le support du Fibre Channel 32 Gbit/s et avec le support de l’Ethernet à 40 Gbit/s. Les prix débutent à 470 000 $ pour le nouveau système.

Une évolution de la garantie de réduction de données

Il est à noter que le lancement de l’A700 s’accompagne d’une évolution de la garantie Flash du constructeur. Depuis le lancement d'OnTap 9, NetApp garantissait un taux de réduction de 4:1 quelles que soient les applications. Et ce taux incluait l’espace occupé par les snapshots.

 La nouvelle garantie peut aller jusqu’à 5:1, mais elle varie en fonction des applications des clients et est établie après l’exécution d’un outil d’évaluation sur les jeux de données des clients. Elle s'applique à l'ensemble des modèles de la gamme AFF, qui comprend également les systèmes d'entrée de gamme A200 et le milieu de gamme A300. Selon Fore l’objectif est de garantir à chaque client le niveau de réduction de données correspondant à ses applications. Scott Sinclair, un analyste d’Enterprise Strategy Group note toutefois que si les garanties sont devenues l’un des enjeux du marché, « Elles perdent de leur efficacité lorsque l’on multiplie les critères. 5:1 est un excellent ratio, mais le fait qu’il soit dépendant du type d’application rend la chose plus confuse ».

 

Pour approfondir sur SAN et NAS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close