HPE conforte son alliance avec Mesosphere autour des infrastructures composables

Hewlett-Packard Enterprise va construire et livrer des solutions d’infrastructure spécifiquement conçues pour Mesosphere DC/OS. La plate-forme open source construite autour d'Apache Mesos servira à l'exécution d'applications de nouvelle génération.

HPE a annoncé hier un renforcement de son partenariat avec Mesosphere, le créateur d'Apache Mesos et éditeur de DC/OS, un OS de gestion et d’automatisation de clusters à grande échelle.

En mars 2016, HPE avait déjà participé à la levée de fonds de 73,5 M$ de Mesosphere, aux côtés de Microsoft. En novembre, à l’occasion de HPE Discover Europe, le constructeur avait confirmé son intérêt pour les technologies d’automatisation de la firme, en conjonction avec celles de Docker.

HPE vient de joindre le geste à la parole en annonçant avoir signé un accord OEM et de revente avec Mesosphere. Dans ce cadre, HPE construira et livrera des solutions d’infrastructure (serveur, stockage et services d’assistance et de support) conçues pour Mesosphere DC/OS, une plate-forme open source construite sur Apache Mesos. L'alliance entre HPE et Mesosphere place l'éditeur au même rang que des sociétés comme Docker ou Arista dans la stratégie derecentrage sur l'infrastructure menée par HPE. Et elle fait donc de Mesosphere l'un des acteurs clés de la refondation du nouvel HPE.

Se préparer à l'avènement d'applications composites

Certes,  le constructeur est conscient que les applications traditionnelles, virtualisées avec VMware ou Hyper-V, ont encore de beaux jours devant elles et qu'elles devraient encore durablement représenter une large part de son activité en matière d'infrastructure pour les datacenter d'entreprises. Mais avec Docker et Mesosphere, HPE voit aussi l’opportunité de mettre un pied sur le marché en pleine croissance des infrastructures pour les applications cloud et big data de nouvelle génération.

La firme dirigée par Meg Whitman a déjà commencé à investir sur ce marché, via son offre d'infrastructure composable Synergy. Cette solution, dont l'un des composants cœur est le logiciel OneView, est vue par le constructeur comme le fer-de-lance de son offensive dans les applications composites. Lors de la conférence HPE Discover de novembre 2016, plusieurs responsables techniques d'HPE nous avaient déjà confirmé l'intention du constructeur d'étendre son offre Synergy à ses serveurs Rack Proliant et de renforcer les intégrations entre OneView et les grands outils d'automatisation et d'orchestration du marché.

Le rapprochement entre HPE et Mesosphere pourrait accélérer ce processus.  Mesosphere pourrait en effet être utilisé par HPE pour orchestrer dynamiquement l’allocation de ressources serveurs bare-metal via OneView, mais aussi piloter le provisioning de composants applicatifs conteneurisés sur cette infrastructure.

Un rôle à jouer dans l'administration de cloud hybrides ou d'applications multi-cloud

Mesosphere a aussi un rôle à jouer dans la vision qu’à HPE des infrastructures de cloud hybride et des applications multi-clouds. La technologie peut en effet orchestrer le mouvement de composant applicatifs d’une infrastructure on-premises à une infrastructure publique. Et vice-versa. Elle peut aussi servir à distribuer les composants d'une application entre de multiples datacenters ou de multiples cloud.

Mieux, Mesosphere est peu regardant des OS sous-jacents. La technologie a par exemple été choisie par Microsoft comme base du service de conteneurs d’Azure - un service qui est sans doute appelé dans le futur à fonctionner sur les appliances Azure Stack qu’HPE entend commercialiser cet été.

Orchestrer le stockage persistant pour les applications en conteneurs

Enfin, Mesosphere a aussi un rôle à jouer dans la stratégie de stockage d’HPE. Pour l’instant, le constructeur a développé les plug-ins nécessaires pour permettre à des conteneurs Docker d’accéder à des volumes de stockage persistants en mode bloc sur ses baies SAN 3Par StorServ et StorVirtual. Mais Mesosphere est essentiel pour assurer que le lien entre ces volumes et les conteneurs soit maintenu lorsque ces conteneurs sont déplacés d’un hôte à un autre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close