Maksym Yemelyanov - Fotolia

VMware va ajouter la gestion de workflows à Workspace One

A l’occasion de VMworld, VMware va dévoiler une nouvelle fonctionnalité permettant de construire des interfaces mobiles pour des tâches métiers complexes. Il s’agit d’aider les entreprises à relever le défi du développement d’applications mobiles.

VMware travaille au développement de nouvelles capacités pour adapter à la mobilité les workflows métiers courants. L’éditeur prévoit ainsi de permettre aux DSI de construire rapidement une interface utilisateur unifiée pour des tâches nécessitant l’accès à de multiples applications et systèmes. La technologie, baptisée Intelligent Workflows, intègrera Workspace One, la plateforme de VMware pour la gestion de l’informatique de l’utilisateur final. Dans les grandes lignes, l’idée rappelle ce que proposait Sybase, déjà avant son rachat par SAP, notamment.

VMware présentera Intelligent Workflows à la fin du mois, à l’occasion d’un atelier lors de sa conférence utilisateurs annuelle VMworld. Les participants y apprendront comment les DSI peuvent utiliser la fonctionnalité pour « générer des workflows à partir d'applications de base et de services backend tels que Salesforce ou Concur », selon la description de l’atelier. VMware, qui n'a pas annoncé publiquement Intelligent Workflows, fournira plus d'informations sur la fonctionnalité lors de la conférence, a indiqué un porte-parole.

Les applications Workflow doivent combiner dans une seule interface toutes les étapes par lesquelles les utilisateurs doivent passer pour accomplir une tâche, quel que soit le nombre d'applications et les systèmes de backend dont ces étapes dépendent.

Pour soumettre un rapport de dépenses, par exemple, un collaborateur peut recevoir un courrier électronique concernant une dépense effectuée avec une carte de crédit de l’entreprise, utiliser l’appareil photo de son smartphone pour prendre en photo le reçu correspondant, puis déposer le rapport via l'application RH de la société. Une application de workflow pourrait permettre de réaliser toutes ces étapes dans une seule interface au lieu de trois.

Les applications de workflow suivent les principes de la conception d’interfaces mobiles : elles sont spécifiques à la tâche, avec un ensemble de fonctionnalités restreint et une interface utilisateur intuitive, mais ne sont pas nécessairement exclusives aux appareils mobiles. Certaines pourront être disponibles via des navigateurs Web, et accessibles ainsi à partir de n'importe quel type de terminal.

Ces applications de workflow visent à relever plusieurs des défis liés au développement mobile : le manque de développeurs qualifiés, l'incapacité à répondre aux attentes fixées par les applications grand public, et le manque résultant d'adoption par les utilisateurs.

« Tout ce que vous pouvez faire pour faciliter [le développement d'applications] pour les entreprises est une bonne chose », estime Jack Gold, analyste principal de J. Gold Associates. Et pour ces applications workflow, « vous n'avez pas vraiment besoin de développeurs hautement qualifiés pour le faire ».

VMware développe son offre depuis plus d'un an, selon une source ayant connaissance de l'histoire du projet. D'autres éditeurs proposent des fonctionnalités comparables, comme Sapho, Capriza, PowWow Mobile et SkyGiraffe.

Mais alors que la gestion de la mobilité des entreprises – un composant clé de Workspace One – se transforme graduellement en commodité, de plus en plus d’éditeurs sont appelés à prendre pied dans le développement d'applications pour se différencier, estime Gold. Et VMware a s’est justement invité sur ce marché en mai avec l'acquisition d'Apteligent, un spécialiste de l'analyse et de la supervision applicative.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close