ArchMen - Fotolia

Google va fusionner Chrome OS et Android

Le groupe fait converger ses efforts de développement de système d’exploitation client.

Selon le Wall Street Journal, Google va fusionner Chrome OS et Android courant 2017. Cette décision va conduire à l’alignement du développement des systèmes d’exploitation mobile et poste de travail du groupe, comme Microsoft a pu le faire avec Windows 10, ou même Apple avec OS X et iOS, au moins pour les fondations.

Google avait initialement lancé Chrome OS comme système d’exploitation pour des ordinateurs portables, les ChromeBooks, et des appareils de bureau, les ChromeBoxes, n’exécutant que des logiciels basés sur un navigateur Web.

Certaines entreprises, telles que Reed.co.uk, ont déployé ces appareils pour fournir à leurs collaborateurs des outils de bureautique tels que Google Docs et Gmail, ainsi que des logiciels en mode SaaS.

L’entreprise britannique a utilisé des ChromeBoxes pour voir s’il lui était possible d’opérer exclusivement avec des produits SaaS : « tout, en dehors de l’annuaire Active Directory, est exploité dans un environnement SaaS », expliquait Mark Ridley, DSI de Reed.co.uk, en 2013.

De tels terminaux ouvrent la voie à une importante réduction des contraintes d’administration, par rapport aux PC traditionnels. A peu à la manière de ce permettent les clients légers, le remplacement en cas de défaillance s’avère particulièrement simple.

Selon Gartner, il devrait s’écouler quelques 14,4 millions de ChromeBooks en 2017. Alors pas question pour Google d’abandonner Chrome OS purement et simplement. Sans surprise, Hiroshi Lockheimer, responsable des systèmes d’exploitation du géant du Web, assure d’ailleurs, sur Twitter, que le groupe reste « très attaché à Chrome OS ». L’occasion pour plusieurs utilisateurs de ChromeBook d’affirmer leur propre attachement à ces portables économiques.

Dès lors, il y a fort à parier que Google profitera de l’édition 2016 de sa conférence développeurs pour présenter un nouveau système d’exploitation issu de la fusion entre Chrome OS et Android. D’autant plus que Google a déjà montré de premiers signes de convergence. Certaines applications Android peuvent ainsi s’exécuter sur Chrome OS. Et le très récent portable deux-en-un Pixel C ne fonctionne pas sous cet OS, contrairement au Chromebook Pixel, mais bien sous Android.

Avec nos confrères de ComputerWeekly (groupe TechTarget)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close