brimeux - Fotolia

Administrateur Exchange : ces autres questions d’entretien d'embauche qu’il faut avoir préparées

Vous préparez un entretien d’embauche ? Cet article vous donne les clés pour mettre en valeur vos expériences acquises avec Exchange Server, les environnements au sein desquels vous avez évolué, les outils et la virtualisation.

L’email est une pièce maîtresse pour chaque entreprise. Les administrateurs Exchange jouent donc un rôle essentiel à maintenir cette fonction pour tous les utilisateurs d’une entreprise – et les employeurs ou recruteurs le savent parfaitement.

Si vous êtes un administrateur Exchange qui prépare actuellement un entretien, il convient d’être prêt à répondre à des questions sensibles sur votre expertise technique. Voici quelques questions types et recommandations qu’il convient de retenir.

Question : Parlez-moi de votre quotidien en tant qu’administrateur Exchange. A quoi ressemble votre environnement ? Quels autres outils ou services Windows utilisez-vous ?

A ce stade de l’entretien, la conversation doit révéler si votre profil convient et s’il est adapté à l’environnement de la société qui recrute et de ses pratiques.

Il n’existe pas de bonnes réponses à ces questions. Les entreprises ont des vues différentes sur la question. L’idée ici n’est pas de montrer que vous êtes le profil idéal, mais plutôt de montrer à votre potentiel employeur que vous maîtrisez l’essentiel.

Un administrateur Exchange doit savoir effectuer plusieurs tâches, comme, d’une façon générale, la gestion des comptes utilisateurs, les listes de distribution, la gestion des dossiers publics, etc… Les administrateurs doivent contrôler fermement leur environnement Exchange. Par exemple, il leur faut vérifier régulièrement les serveurs afin de  contrôler les quotas en matière de stockage et avertir les utilisateurs qui ont dépassé leur limite. Ce qui fait du support client et de l’interaction avec l’utilisateur des composantes essentielles pour un professionnel Exchange.

Les opérations liées à l’administration sont souvent effectuées via Exchange Management Shell ou même PowerShell – des connaissances et aptitudes dans certains outils, comme Visual Basic peuvent ici être un avantage. Exchange ActiveSync est aussi un plus pour tout ce qui est contrôle des boîtes aux lettres depuis les mobiles.

Exprimez-vous sur la façon dont vous gérez le filtre anti-spam, les règles de routage…Tout ce qui montre à votre potentiel employeur que vous pouvez limiter le spam tout en routant les bons emails de façon efficace.

Il se peut également qu’Active Directory, Terminal Server ou SQL Server fassent partie de l’arsenal à connaître de l’administrateur Exchange. Les comprendre, même partiellement, est un vrai plus.

Si le temps le permet, mentionnez des projets auxquels vous avez participez et qui mettent en valeur votre expertise Exchange. Par exemple, les mises à jour ou autres migrations de la plateforme rassurent l’employeur. Même chose pour les projets liés à la récupération après sinistre ou aux politiques de rétention de données.

Sachez que ce n’est pas l’endroit pour vous embellir. Rester fidèle à ce que savez car ceux que vous avez en face de vous vous arrêterons et creuserons s’ils sont intéressés.

Question : Avez-vous déjà virtualisé Exchange Server ? Comment avez-vous fait ? Comment vous y prendriez-vous désormais ?

Les éditions 2010 et 2013 d’Exchange Server sont déployées de plus en plus grâce à la virtualisation, pour améliorer l’usage des ressources, protéger les données ou encore  les possibilités de migration et de récupération en cas de défaillance. Les futurs employeurs sont à la recherche d’administrateurs Exchange qui connaissent Microsoft Hyper-V ou VMware vSphere pour supporter ce type de déploiements. Même si son environnement n’est pour l’heure pas virtualisé, l’entreprise peut être appelée à identifier un candidat qui connaisse la virtualisation.

Mettez donc en valeur votre background en matière de virtualisation, et nommez les hyperviseurs avec lesquels vous avez travaillé. Si vous avez déjà virtualisé Exchange Server, centrez votre discours sur la méthode pour y parvenir, et les processus sur lesquels vous vous êtes appuyés, comme le test, par exemple. Evoquez les différentes étapes nécessaires pour cela et les mesures de performances que vous avez pratiquées après coup. N’oubliez pas de mentionner également toutes tâches liées à la virtualisation, comme le monitoring de ressources de chaque composant ou encore savoir faire des snapshots. Enfin l’impact sur le métier est aussi un argument à mettre en exergue.

Cet article est la 2e partie d’un dossier sur les entretiens d’embauche des administrateurs Exchange. Vous pouvez consulter la première partie « Administrateur Exchange : ces questions d’entretien d'embauche qu’il faut avoir préparées ».

 

 

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close