Cet article fait partie de notre guide: Le kit du nouvel administrateur réseau

Administrateur réseau : les cinq questions à poser lors du recrutement

Le recruteur doit poser trois questions et le candidat doit en poser deux autres pour savoir où chacun se situe dans le contexte actuel d’infrastructures réseau en plein essor.

Lors d’un entretien d’embauche pour un poste d’administrateur réseau, cinq questions importantes devraient être posées. Cet article les décrit en indiquant le type de réponses qui devraient être données.

Suite de l'article ci-dessous

Les trois questions que le recruteur doit poser

Les infrastructures réseau sont en plein essor avec le développement de la mobilité des utilisateurs et de la virtualisation des infrastructures. De fait, les compétences dans une spécialité ou l’autre sont très inégales. Le recruteur doit comprendre où se situe le candidat, quels sont ses processus et ses ressources.

Comment restez-vous en phase avec les nouvelles tendances et les technologies dernier cri pertinentes pour votre carrière ?

Un administrateur réseau efficace reste informé des bonnes pratiques actuelles et des évolutions technologiques, car elles sont susceptibles d’améliorer l’efficacité opérationnelle et réduire les coûts de son service ou de son entreprise.

Le candidat doit être prêt à fournir des exemples de sources d’informations techniques et axées sur les tendances, comme des salons organisés par des fournisseurs, des sites d’actualité, des réunions informelles avec des pairs, voire, et ce serait l’idéal, une association industrielle dont il ferait partie.

Le candidat doit aussi pouvoir citer des exemples d’informations qui ont directement affecté ses pratiques. Par exemple, le candidat pourrait mentionner un nouvel outil découvert lors de l’évaluation de plusieurs produits et qui aurait contribué à accélérer ses processus de dépannage. Il peut aussi s’agir d’une anecdote à propos de suggestions faites par un confrère sur la manière de mieux informer les utilisateurs au sujet des attaques de phishing.

Selon vous, quelles sont les compétences les plus importantes pour être un responsable informatique efficace, et pourquoi ?

Le responsable réseau doit faire preuve d’une connaissance approfondie du réseau en général et, si possible, d’une certaine compréhension de l’architecture utilisée par l’entreprise dans laquelle il postule.

Avant l’entretien, le candidat fera des recherches sur l’entreprise dans laquelle il souhaite candidater. Si elle est suffisamment connue, le candidat pourra se faire une idée de son architecture réseau au travers d’études de cas, d’entretiens avec des cadres ou de reportages parus dans les médias. La description du poste elle-même devrait fournir des informations importantes. À ce stade, le candidat doit également poser des questions au recruteur afin d’obtenir plus de détails sur le réseau de l’entreprise et les outils qu’elle utilise pour le gérer.

Le candidat doit démontrer une connaissance approfondie des technologies qui concernent certains domaines critiques, comme la cybersécurité, le cloud ou les communications unifiées. Il doit fournir des exemples de situation – un projet spécifique ou une formation – qui lui ont permis d’approfondir ses connaissances sur un sujet donné, par exemple le cloud hybride.

Travailler avec une équipe pour atteindre efficacement des objectifs est une autre compétence importante. Citer une expérience en gestion de projet est un plus. Dans de nombreux cas, les administrateurs réseau peuvent avoir un rôle d’acheteur. Le candidat doit pouvoir raconter comment il a précédemment aidé son entreprise à obtenir une réduction sur un prix ou des conditions contractuelles plus favorables.

Décrivez votre expérience de la mise en place d’un plan de continuité des activités et de reprise après sinistre. Quelles leçons en avez-vous tirées ? Que feriez-vous différemment ?

Le candidat doit citer des exemples spécifiques d’expériences lors desquelles il a contribué à la conception et à l’exécution d’un PRA/PCA (Plan de reprise ou de continuité d’activité) visant à intégrer la résilience et la redondance des services, dans le but de soutenir la continuité des activités. Le candidat peut soit décrire des stratégies globales, comme l’utilisation d’un service de PRA en cloud vers lequel basculer l’activité en cas de panne, soit parler d’actions qu’il a menées pour supporter le maintien en opération des applications, par exemple la mise en cluster de serveurs.

À cette occasion, le candidat doit également décrire comment il a abordé un problème, qu’il soit ou non technique. Il est utile que cette anecdote débute avant le déploiement complet du PRA. Par exemple, un problème de basculement aurait pu être détecté lors des tests préparatoires ; le candidat peut dans ce cas expliquer comment il a exploité cette information par la suite, ou combien cela lui a fait comprendre l’importance de tester en amont et fréquemment tous les points d’échec potentiels.

Les deux questions que le candidat doit poser

Les candidats doivent se servir de l’entretien pour comprendre autant que possible le poste et l’entreprise. Le but est de se faire une idée précise des objectifs et des attentes du recruteur.

Comment l’équipe informatique travaille-t-elle avec les métiers ?

Le recruteur doit expliquer comment la communication fonctionne entre les équipes techniques et les services composés d’utilisateurs finaux. Si l’équipe informatique est considérée comme essentielle au succès de l’entreprise, le recruteur doit souligner ce point à l’aide d’exemples.

Il doit expliquer comment la formation continue des utilisateurs finaux et une communication cohérente avec ces derniers contribuent à consolider les meilleures pratiques et à réduire les risques à l’échelle de l’entreprise. L’équipe informatique peut aussi avoir identifié des utilisateurs doués pour la technologie, susceptibles de répondre aux questions des autres utilisateurs sur le système d’information, sur le réseau ou sur une application. Dans ce cas, le recruteur doit indiquer dans quelle mesure cette stratégie a contribué à réduire les appels au service d’assistance et à améliorer la satisfaction des autres utilisateurs.

Quelles mesures utilisez-vous pour évaluer les performances de l’équipe informatique ?

La communication et la cohérence sont essentielles au suivi des performances du personnel informatique. Le recruteur doit indiquer au candidat les critères que l’entreprise utilise pour évaluer le travail des administrateurs réseau. Il doit expliquer comment ces critères sont liés aux objectifs globaux de l’entreprise. Si des primes et autres incitations sont accordées pour des performances sur des projets spécifiques, il doit donner des exemples.

Pour approfondir sur Administration de réseaux

Close