brimeux - Fotolia

Administrateur VMware : ces questions d’entretien qu’il faut avoir préparées

Si vous envisagez de vous présenter à un poste d'administrateur VMware, préparez-vous à ces questions d'entretien d'embauche pour prendre une longueur d'avance sur vos concurrents.

Après être revenu sur trois questions incontournables, en voici trois autres auxquelles vous pourriez avoir affaire lors de votre entretien. Nul doute que d'autres questions surgiront, mais vous serez déjà en mesure de répondre aux plus importantes. Bonne chance ! Vérifiez votre tenue et allez-y doucement sur le café avant de vous rendre à votre entretien.

1 - Comment travaillez-vous habituellement avec les utilisateurs, le reste de l'équipe IT ou la direction ?

Vous n'échapperez pas à cette pour un poste d'administrateur VMware. Les administrateurs système traditionnels ont souvent affaire à des environnements cloisonnés où les systèmes priment, le stockage et le réseau étant gérés par d'autres équipes. Tout ce petit monde se côtoie rarement et n'entre quasiment jamais en contact avec les utilisateurs des applications. Mais l'IT évolue. La virtualisation fusionne des rôles autrefois cloisonnés en des personnels IT multicartes qui privilégient la collaboration et le service client.

Les employeurs potentiels souhaitent voir que vous êtes capables de sortir de votre bulle et d'interagir avec un groupe aussi vaste que varié, dans un environnement fluide où les priorités changent rapidement d'un projet à un autre.

Il ne s'agit pas de mener votre équipe IT et vos utilisateurs vers la « Terre promise », mais vous devez vous montrer un contributeur actif et visible de l'équipe sur le terrain.

Un candidat sérieux au poste d'administrateur VMware doit faire preuve d'excellentes facultés de communication et de collaboration, tant au sein de son équipe qu'avec d'autres, souvent réparties sur plusieurs sites. Vous devez communiquer non seulement avec vos collègues du service IT, mais aussi avec les utilisateurs métier (employés et clients qui utilisent les applications que vous virtualisez et que vous gérez) et les responsables, chefs de service et autres parties intéressées détentrices des applications.

Par exemple, un employeur aimera entendre parler d'un processus délicat ou d'une pratique inopérante que vous avez repérés et savoir comment vous avez mis en place une équipe pluridisciplinaire pour apporter une réponse, et mené à bien les opérations au plus grand profit de l'entreprise et de ses employés (ou de ses clients).

2 - Quel a été le problème VMware le plus difficile à gérer ? Comment l'avez-vous résolu ?

Ce type de question a différents niveaux de lecture.

De prime abord, il pourrait s'agir d'une banale question technique, mais c'est souvent par là que commence la discussion. Un employeur peut évidemment sonder autre chose que votre connaissance des outils et des activités quotidiennes, et s'interroger sur vos compétences en matière de surveillance et de dépannage.

L'analyse et la résolution des problèmes représentent une grande partie du rôle de l'administrateur VMware, surtout quand l'entreprise fait pression pour obtenir rapidement une solution. L'objectif ici est de jauger votre raisonnement et votre capacité à recevoir des alertes, à collecter des informations, à analyser la cause profonde, à consulter vos collègues et à prendre des actions correctives appropriées sans perturber plus que nécessaire les charges de travail affectées, le tout dans le respect d'une politique ou d'un processus bien définis.

Ne limitez pas votre réponse au seul dépannage des plateformes et outils VMware. Pensez à faire le lien avec les problèmes de SAN, de NAS et de réplication (stockage) ainsi qu'avec le dépannage du réseau - commutation et VPN notamment.

Et la résolution des problèmes n'a pas à être rétroactive. Un employeur préférera probablement entendre parler de votre analyse et détection d'un goulot d'étranglement qui menaçait les performances d'une application importante, mais dont les utilisateurs ne s'étaient pas encore rendu compte.

A un autre niveau, cette question peut permettre d'estimer votre adaptation à la culture IT ou d'entreprise de l'employeur potentiel : votre façon de suivre les protocoles, de trouver les réponses à vos questions, de fournir des réponses aux utilisateurs ou de faire le point avec eux, de consulter vos collègues, et d'aider les utilisateurs des applications et les responsables métier est éloquente.

3 – Qu’apportez à l'entreprise (avec la virtualisation VMware) ?

C'est l'une des questions majeures d'un entretien d'embauche au poste d'administrateur VMware, qui - pourtant - désarçonne une bonne partie des professionnels IT les plus chevronnés. Mais ne vous laissez pas intimider. A ce point, vous êtes probablement déjà bien avancé dans l'entretien et si ce type de questions arrive, c'est que vous avez déjà retenu l'attention de l'employeur, ce qui est plutôt bon signe.

Le but ici est habituellement d'appréhender votre « vision » du rôle d'administrateur VMware et d'évaluer comment, selon vous, la virtualisation peut profiter à l'entreprise et à ses clients ou utilisateurs.

En fait, les entreprises ne cherchent pas un simple opérateur qui, assis derrière son bureau, résout les incidents, examine les logs et provisionne les machines virtuelles, même si ces tâches font partie du quotidien.

Un administrateur VMware doit savoir activement détecter les opportunités de dynamiser les pratiques, les processus, les procédures et les déploiements technologiques existants : qu'est-ce que la virtualisation pourrait encore améliorer ?

Vous pouvez parler de vos réalisations, en particulier de projets que vous avez menés, auxquels votre employeur actuel n'avait pas pensé.

Prenons un exemple simple : vous pourriez aborder la façon dont vous avez utilisé VMware DRS pour faire migrer les charges de travail et mettre hors tension les serveurs inutiles pendant les week-ends et les autres périodes d'inactivité, afin de réduire les coûts énergétiques.

Autre exemple : peut-être avez-vous assuré la mise à niveau vers vSphere 6 pour tirer parti des nouvelles fonctions comme vMotion afin que l'entreprise puisse répliquer les charges de travail et mieux anticiper d'éventuelles catastrophes ?

Conclusion

En d'autres termes, établissez une corrélation entre les projets ambitieux que vous avez menés et les besoins qu'a exprimés votre interlocuteur. Si vous savez répondre à ces questions lors de l'entretien d'embauche, votre interlocuteur saura en tirer les conclusions. Vous aurez montré que vous êtes le bon candidat pour un poste d'administrateur VMware.

Dernière mise à jour de cet article : juin 2016

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close