tiero - Fotolia

Administrateur VMware : ces questions qu’il faut préparer pour être embauché

Vous vous apprêtez à passer un entretien d'embauche pour un poste d'administrateur VMware ? Ces entretiens peuvent être une véritable épreuve et ils attirent souvent une foule de candidats qualifiés. Cependant, si vous apportez des réponses solides aux questions les plus difficiles, vous avez des chances d'attirer l'attention des recruteurs.

En tant que candidat, vous devez être prêt, lors de votre entretien, à répondre aux questions ci-après concernant le poste d'administrateur VMware.

VMware, devenue la plateforme de virtualisation par excellence, permet aux entreprises de consolider, optimiser et gérer les charges de travail et les ressources informatiques. Les administrateurs VMware doivent maîtriser parfaitement les technologies et produits VMware afin de pouvoir planifier, déployer et administrer l'environnement virtuel. Pour ce faire, ils travailleront souvent avec des planificateurs, architectes et ingénieurs informatiques en vue de renforcer et optimiser le datacenter de l'entreprise.

Voici les trois premières questions clés auxquelles le candidat au poste d'administrateur VMware peut être amené à répondre. Dans la seconde partie de notre dossier, nous vous présenterons trois autres questions importantes à anticiper. Ces questions peuvent être formulées différemment, mais si vous répondez de manière réfléchie et assurée, vous pourriez véritablement sortir du lot.

Parlez-nous de votre formation et de votre expérience dans le domaine technique

Ce type de question tombe généralement dès le début de l'entretien. Il s'agit d'évaluer dans quelle mesure vos connaissances correspondent aux exigences du poste.

L'entreprise déploie un certain nombre de plateformes et d’outils VMware qui sont forcément répertoriés dans la description de poste de l'offre d'emploi. Vous gagnerez par conséquent à lire attentivement les critères requis et à vérifier vos connaissances des produits VMware. Vous ne pouvez pas être expert en tout, mais gardez cette liste en mémoire, car elle sera immanquablement évoquée lors de la conversation.

De nombreux emplois en informatique exigent un diplôme validant une formation technique minimale, en informatique ou en technologies de l'information par exemple. Ce n'est sans doute pas un problème pour vous, mais les fonctions d'administrateur associées à des plateformes de fournisseurs spécifiques, comme VMware vSphere, vCenter Server, etc., exigent des compétences propres aux produits de ce fournisseur.

Autrement dit, vos diplômes universitaires seuls ne feront pas la différence. Vous devrez plutôt justifier de trois à huit ans d'expérience pratique intensive sur les toutes dernières plateformes VMware. Il n'y a aucun mal à utiliser une version plus récente que celle de votre futur employeur potentiel ; cela vous place au contraire en pole position pour réaliser une mise à niveau de l'environnement. Surtout si vous avez déjà participé à celle de votre datacenter actuel vers les derniers produits VMware.

Dans l'idéal, votre expérience pratique s'accompagnera des dernières certifications professionnelles VMware, telles que VMware Certified Associate - Data Center Virtualization (VCA6-DCV), VMware Certified Professional - Data Center Virtualization (VCP6-DCV) ou toute certification supérieure. Toutes vos certifications doivent être à jour (récemment renouvelées). Il peut d'ailleurs être opportun de présenter un historique des mises à jour et des approfondissements de vos formations de base.

Les bagages techniques dépassent souvent le simple cadre de la virtualisation et des produits VMware pour intégrer d'autres compétences d'administrateur système, comme l'administration de Windows Server 2012 R2 et d'Active Directory, la sécurité des plateformes hôtes ou la création et la maintenance d'environnements VMware haute disponibilité.

L'employeur peut également être intéressé par des connaissances sur les infrastructures de datacenter, notamment sur les technologies SAN, Fibre Channel et réseau.

En quoi consistent généralement vos tâches de virtualisation ?

Il est certes essentiel de bien connaître les produits, mais il est encore plus important de savoir utiliser ces outils de virtualisation de manière productive. Après avoir évalué les acquis que vous êtes censé posséder, votre employeur potentiel risque fort d'orienter la conversation sur l'étendue de vos responsabilités : comment utilisez-vous actuellement ces outils et à quelles fins ?

D'une manière générale, tâchez de démontrer une solide pratique de la mise en œuvre de VMware vSphere pour la virtualisation et la consolidation de serveurs. Cela implique notamment le provisioning, le réglage, la surveillance et la migration de machines virtuelles - en bref, ce pour quoi VMware est conçu.

Vous devez pouvoir justifier d'une grande expérience de l'exécution de tâches annexes, telles que la surveillance des performances, la sauvegarde et la réplication, l'analyse des logs et le reporting, le dépannage et l'analyse des causes fondamentales, ou encore la résolution des problèmes rencontrés dans les environnements VMware.

Vous devez être en mesure d'évaluer l'environnement VMware actuel et de le maintenir à jour en examinant les technologies et configurations existantes puis en appliquant les améliorations et mises à niveau qui s'imposent. Cela implique très souvent de savoir gérer le déploiement des correctifs et configurer la sécurité des systèmes du datacenter. Soyez également prêt à prouver votre pratique d'autres outils VMware tels que vCenter Server, ainsi que vos responsabilités dans la mise en œuvre, le réglage et la maintenance de ces produits VMware.

Il s'agit là d'une autre question pour laquelle vous gagnerez à lire attentivement la description de poste et les compétences requises, de façon à vous faire une idée de l'étendue des fonctions et responsabilités de ce nouveau poste.

Vous n'êtes généralement pas tenu de satisfaire toutes les attentes du recruteur, mais visez les plus importantes et préparez-vous à présenter vos éventuelles lacunes comme autant d'occasions de vous améliorer et d'apprendre à utiliser la virtualisation sous de nouvelles formes.

Comment gérez-vous la surveillance et le reporting ?

Les futurs employeurs souhaitent s'assurer que vos compétences ne se limitent pas au provisioning de VM et au déploiement de correctifs. Un administrateur VMware doit être à même de superviser l'environnement, d'en évaluer l'état à tout moment, de recueillir ou consulter les données de statut et de performance, puis de prendre des décisions avisées ou définir des mesures de prudence lorsque des problèmes sont identifiés.

Cela exige de bonnes connaissances en matière de surveillance et de reporting et peut également demander des notions sur les règles de conformité, selon l'entreprise.

Vous devez faire valoir une pratique solide du développement et de la gestion des consignes d'exploitation et de support applicables à l'infrastructure virtuelle. Autrement dit, vous savez générer et analyser des rapports sur l'état du système, sa configuration, sa capacité, etc.

Il incombe aux administrateurs VMware de s'assurer que les processus et procédures en place sont consignés par écrit et à jour, afin que d'autres administrateurs puissent s'y conformer. Ils contribuent ainsi à renforcer la position de l'entreprise en matière de conformité.

Au moindre souci, vous devez être capable d'intervenir directement. Par conséquent, montrez que vous savez effectuer des tâches de maintenance routinières et appliquer des mises à jour logicielles pour préserver l'intégrité du système.

Le candidat idéal au poste d'administrateur VMware doit être en mesure de définir, surveiller (et dépanner si nécessaire) les performances des systèmes qui composent l'environnement VMware, dans le respect des processus et procédures en vigueur.

Tous les candidats se seront préparés en vue de cet entretien, mais vous avez des chances de vous démarquer en vous concentrant sur ces questions clés.

Dernière mise à jour de cet article : avril 2017

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close