studiostoks - Fotolia

Administrateur IT : les 6 questions d’entretien d’embauche les plus difficiles

Lors de votre premier entretien pour un poste IT, avoir une idée de ce qui vous attend atténuera quelque peu votre inconfort. Voici comment bien répondre à quelques questions difficiles si vous n’y êtes pas préparé.

Toutes les entreprises ont recours à une grande variété de logiciels pour gérer leurs activités. Or, il incombe à l'administrateur des opérations IT de faire en sorte ce « patrimoine » fonctionne correctement et soit disponibles en permanence.

En règle générale, les administrateurs IT gèrent le déploiement, la maintenance, la mise à jour, l’upgarde, la migration, la sauvegarde, la surveillance et le dépannage d'importantes plateformes logicielles et des systèmes matériels sous-jacents. L'étendue de leurs responsabilités est donc très large, ce qui peut rendre ce type de poste difficile à décrocher.

Nous avons compilé une liste de sujets qui vous aideront à faire face aux questions les plus difficiles lors de votre entretien d'embauche pour ce poste.

1 - Parlez-moi de votre formation et de vos certifications en lien avec l'administration et les opérations IT

De nombreuses fonctions liées aux opérations IT sont principalement axées sur l'expérience pratique ou le savoir-faire dans certains domaines, plutôt que sur les études à proprement parler. Les administrateurs doivent justifier d'au moins huit ans d'expérience pratique sur des systèmes Windows ou Linux. Ces exigences dépendent toutefois largement des applications utilisées par l'entreprise et des objectifs de cette dernière.

Ainsi, un administrateur qui passe un entretien d'embauche à la NASA pour la simulation du climat devra posséder un diplôme technique de niveau Bac+3, par exemple en informatique, plus au moins cinq ans d'expérience en climatologie, dans les modèles climatiques et les données d'observation du climat.

Il existe plusieurs niveaux d'administration dans le domaine des opérations IT. Etudiez en détail les types d'applications qu'il vous faudra gérer dans le cadre de vos futures fonctions. Vous devez comprendre pourquoi et comment l'entreprise utilise ces logiciels.

2 - Décrivez votre rôle actuel

La plupart des questions posées lors d'un entretien pour un poste d'administrateur / manager opérationnel ne visent pas uniquement à évaluer vos connaissances, mais également à déterminer quelles tâches vous accomplissez au quotidien. La conversation peut porter sur des sujets très divers. Mais la précision des questions varie généralement selon la complexité du poste à pourvoir.

Dans la plupart des cas, les administrateurs d'application élémentaires ou intermédiaires devront décrire des tâches courantes, telles que l'évaluation des logiciels requis et des performances, le provisioning des systèmes et du stockage, les méthodes de déploiement des logiciels, la configuration et le test des applications, les processus de sécurité, les modèles de gestion des changements et la résolution des problèmes.

Les questions classiques pour ce type de poste peuvent également porter sur l'aptitude du candidat à comprendre et à respecter les meilleures pratiques.

Il y a fort à parier que l'employeur souhaitera évaluer vos connaissances techniques. Ainsi, il pourra vous interroger sur le test et le déploiement d'applications afin d'évaluer vos acquis et vos compétences en matière de plateformes de virtualisation, de load balancing, de réseaux et de protocole TCP/IP, ou encore votre expérience dans les technologies Web et les protocoles HTTP.

On ne vous demandera pas d'être expert dans tous ces domaines mais il vous faudra prouver que vous êtes en mesure d'assumer les responsabilités de base.

3 - Quels outils informatiques utilisez-vous ?

Les administrateurs IT s'appuient généralement sur une multitude d'outils pour la configuration, le déploiement, la surveillance et le dépannage. La discussion portant sur vos tâches quotidiennes peut facilement renseigner l'employeur sur votre utilisation et votre connaissance de ces divers outils.

Par exemple, les questions posées lors de l'entretien peuvent porter sur votre pratique d'outils tels que Nagios ou Cacti pour la surveillance du réseau, HP OpenView pour celle de l'infrastructure IT, ou HP SiteScope pour les applications. Il peut également être demandé au candidat de connaître Windows PowerShell, Linux Bash ou d'autres outils de script, ainsi que des logiciels d'assistance technique comme Spiceworks ou ses équivalents open source (osTicket, entre autres).

Encore une fois, vous n'êtes pas tenu de maîtriser tous les outils en usage chez votre employeur potentiel. Mais si vous en connaissez certains, c'est un plus indéniable.

4 - Décrivez vos interactions avec d'autres divisions opérationnelles, y compris hors IT

Avec ce type de question, l'employeur tente de déterminer votre capacité à interagir avec les utilisateurs finaux et les autres divisions opérationnelles de l'entreprise, ainsi que votre aptitude à réagir en cas d'incident, à résoudre les problèmes et à tenir informés tous les membres de l'équipe.

Il est probable que vous aurez à traiter de nombreux problèmes simultanément en travaillant avec plusieurs équipes informatiques - par exemple avec des spécialistes du stockage et du réseau - tout en vous conformant aux procédures et aux normes en vigueur.

Votre capacité à concilier ces différents enjeux peut faire une forte impression lors de l'entretien.

5 - Quelles sont vos pratiques en matière de sécurité des applications et de reprise après sinistre ?

La sécurité et la disponibilité des applications sont deux aspects bien différents, mais aussi importants l’un que l’autre. Par conséquent, ne soyez pas surpris si, au cours de votre entretien, vous êtes interrogé sur les méthodes de mise en œuvre de la sécurité ou sur les procédures de reprise après sinistre.

Les questions relatives aux pratiques de sécurité des applications porteront certainement sur l'accès aux systèmes ou la gestion des identités, la surveillance, l'analytique et la gestion des correctifs, ainsi que les stratégies et procédures adaptées à ces activités.

Tout candidat à un poste d'administrateur des opérations IT doit en outre savoir utiliser des outils spécifiques pour mettre en œuvre une méthode appropriée de reprise après sinistre, réaliser et valider les sauvegardes, tester les sauvegardes et la procédure de reprise, ainsi que tenir à jour la documentation sur le PRA dans un souci de conformité.

6 - Comment résolvez-vous les problèmes rencontrés dans le datacenter ?

Saurez-vous résister à la pression ? Que faire en cas d'incident ? Les questions qui vous seront posées pendant l'entretien au sujet des incidents les plus graves que vous avez eus à gérer dans le datacenter ne visent pas à pointer du doigt vos erreurs. Il est probable que le responsable du recrutement cherche à déterminer comment vous réagissez en cas d'imprévu.

Qu'il s'agisse de simplifier l'accès d'un utilisateur, de doper les performances d'une application, d'appliquer les derniers correctifs, de remédier aux erreurs de configuration ou de gérer les problèmes liés au matériel sous-jacent, un administrateur doit exceller dans l'art du dépannage et de la résolution de problèmes.

Le candidat devra prouver qu'il est capable de tester et d'évaluer les nouvelles versions d'un produit, d'anticiper d'éventuels problèmes d'intégration ou de compatibilité et de consigner par écrit les solutions ou les moyens de contourner certains problèmes.

Le dépannage implique souvent le recours à des outils allant du simple compteur de performance Windows à des plateformes avancées d'analyse des logs.

Les administrateurs sont tenus de répondre au pied levé aux questions reçues par le service d'assistance technique, de les résoudre en respectant les stratégies et procédures en vigueur, et de connaître les procédures de remontée formelle.

Les membres de l'équipe des opérations IT doivent être proactifs et surveiller l'environnement applicatif de manière à anticiper les goulots d'étranglement potentiels ou tout autre problème de performance, puis résoudre ces problèmes avant qu'ils n'impactent les utilisateurs.

Vous n'aurez sans doute pas à passer un test pour prouver vos compétences en matière de dépannage. Attendez-vous toutefois à répondre à un certain nombre de questions concernant votre méthode de détection et de résolution des problèmes.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close