Greg Blomberg - Fotolia

Configuration des architectures hyperconvergées : problèmes communs & solutions

Chaque configuration hyperconvergée est différente, mais certaines étapes sont communes à la configuration des produits de la plupart des fournisseurs.

La plupart des fournisseurs conçoivent leurs produits hyperconvergés de manière à ce que le processus de configuration initial s'exécute dans un navigateur Web. Cela signifie que l'administrateur du stockage qui déploie une architecture hyperconvergée devra généralement ouvrir un navigateur Web et saisir une adresse IP prédéterminée pour se connecter au système.

Une fois la connexion établie, l'administrateur saisit les identifiants par défaut et accepte le contrat de licence. Lorsque ces opérations générales sont terminées, le véritable travail de configuration peut commencer.

Les systèmes hyperconvergés prennent presque toujours en charge la configuration manuelle, mais ceux qui sont basés sur EVO:RAIL de VMware peuvent automatiser le processus par le biais du fichier de configuration JSON. Les systèmes EVO:RAIL peuvent également utiliser une configuration prête à l'emploi dans laquelle l'administrateur fournit les mots de passe.

Si vous effectuez une configuration manuelle, vous aurez besoin de configurer un poste de travail ou un ordinateur portable de telle sorte qu'il utilise une adresse IP appartenant au même sous-réseau que le sous-réseau par défaut utilisé par votre architecture hyperconvergée. L'utilisation de cette adresse vous permet de vous connecter à un serveur hyperconvergé, mais le processus de configuration est plus facile et plus pratique si vous avez deux stations de travail à votre disposition.

La raison est simple : les architectures hyperconvergées comprennent plusieurs serveurs (souvent appelés noeuds). Souvent, ces serveurs doivent être connectés et configurés un par un. Le processus consiste notamment à attribuer une adresse IP qui correspond à l'un des sous-réseaux de votre réseau. Lorsque vous modifiez ainsi l'adresse IP d'un serveur, vous perdez la connexion à ce serveur.

Si vous le faites à partir d'un seul poste de configuration, il vous faudra modifier l'adresse IP, vous reconnecter au serveur et terminer la configuration. Une fois ces opérations terminées, vous devrez une fois de plus modifier l'adresse IP de la station de travail pour connecter le noeud suivant. L'utilisation de deux stations de travail distinctes (ou d'une seule comportant deux adaptateurs réseau connectés à deux sous-réseaux différents) vous dispense de reconfigurer plusieurs fois l'adresse IP.

En plus de la configuration des paramètres d'adresse IP de chaque noeud, vous devez prendre des décisions concernant la manière d'utiliser le commutateur en haut de rack et les adaptateurs réseau disponibles.

Chaque fournisseur fait ses propres recommandations, mais il est relativement courant que les administrateurs réservent un seul adaptateur réseau physique à la gestion hors bande sur chaque noeud. Certains fournisseurs recommandent également d'utiliser des réseaux VLAN pour isoler le trafic de gestion.

Après avoir envoyé à chaque noeud les informations réseau de base, vous devez fournir d'autres informations de configuration, notamment :

  • le nom du domaine Windows ;
  • les identifiants permettant d'accéder à ce domaine ;
  • un nom d'hôte ;
  • le nom du cluster de basculement auquel participera le serveur.

Les informations de configuration requises varient en fonction du produit et de l'hyperviseur utilisés. Par exemple, celles des systèmes Hyper-V sont différentes de celles qu'exigent les systèmes VMware.

Dans le cas d'un système EVO:RAIL, vous devez fournir une série d'adresses IP qui peut être utilisée comme un référentiel d'adresses de machines virtuelles. Il est probable qu'il vous faudra également spécifier une série d'adresses IP pour vMotion et le SAN virtuel.

La procédure utilisée pour configurer le stockage peut varier considérablement d'un systèmes hyperconvergé à l'autre. Chaque serveur est généralement doté de son propre système de stockage à connexion directe et il est fréquent que les fournisseurs automatisent le processus de fourniture de stockage. Toutefois, dans le cas des systèmes EVO:RAIL, le stockage est intégré dans un SAN virtuel VMware et automatiquement ajouté à vCenter.

Cet article a été initialement publié en septembre 2015

Pour aller plus loin

Convergé, intégré, hyperconvergé : quelles différences ?

Tout savoir sur les Infrastructures Convergées

Quand utiliser les infrastructures convergées et hyperconvergées

Quatre conseils pour simplifier le déploiement d’architectures hyperconvergées

Pour approfondir sur Infrastructure hyperconvergée

- ANNONCES GOOGLE

Close