Conrad choisit SAS pour mieux gérer son approche client

Conrad a choisi les outlis analytique SAS pour améliorer son analyse des prix et la connaissance de ses clients

Le secteur de l’e-commerce multiplie les investissements informatiques notamment dans le domaine de la relation client. Il faut dire que les enjeux sont importants car il s’agit de plus en plus pour ses sociétés  d’adapter une offre de plus en plus large à des comportements des clients de plus en plus variables. Et cela dans un contexte de très forte élasticité des prix.

Certains opérateurs multi-canal ont donc choisi de donner la préférence aux outils analytiques pour simplifier le suivi de la rentabilité et de la marge de l'ensemble de ses produits et améliorer la connaissance de ses clients. Si dans le cas de Conrad, il s’agissait de professionnaliser l’approche par rapport à ce qui était fait dans le passé sur tableur, cette approche peut s’avérer également intéressante pour des sociétés, souhaitant développer une approche mutti-canal,  qui n’ont pas d’ERP ou des ERP dont les capacités analytiques sont faibles.

Conrad : une approche dynamique d’analyse des prix et de la rentabilité multi-canal

Conrad, société de vente à distance créée en Allemagne en 1923 et présente en France depuis 1994, commercialise dans 11 pays d'Europe une gamme étendue de produits électroniques. En tout, elle propose aux professionnels et au grand-public 300 000 références, à travers de multiples canaux (catalogue papier, marketplaces, site web). La société affiche une croissance régulière et importante : sa gamme de produits s'est enrichie en un an de 100 000 références supplémentaires et le nombre de canaux de distribution ne cesse d'augmenter - notamment par la participation à de nouvelles marketplaces.

Même si Conrad n’est pas un pure-player du e-commerce, la société allemande  a récemment fait évoluer son modèle économique afin de mettre Internet au cœur de ses activités B2B. "La multiplication des canaux de vente et l'augmentation constante de notre portefeuille produits ont rendu plus complexes nos analyses de rentabilité et nos calculs de pricing. De multiples sources de données doivent être prises en compte pour analyser tous les axes de vente sur l'ensemble de nos 300 000 références. Ceci représente un volume très important de données", témoigne Jordane Delcuse, Responsable des études statistiques chez Conrad France. "SAS Visual Analytics va nous aider à suivre plus facilement la marge et la rentabilité de chaque produit en fonction du canal de vente et à étudier plus précisément les comportements d'achat de nos clients. »

Mais ce n’est pas tout. Car Conrad projette également d'utiliser la solution d'exploration et de visualisation de données de SAS pour développer un outil de connaissance client destiné aux commerciaux de terrain (principalement sur le périmètre B2B). Disponible sur tablette tactile et smartphone, cette application permettra aux commerciaux de visualiser le profil des clients qu'ils vont visiter et de consulter les historiques de vente (avec la marge associée à chaque produit).

Enfin, dans le cadre d'un partenariat avec un fournisseur de données externes, la société prévoit de mettre en place un datamart qui lui permettra de dégager une vue unique de ses clients, à travers une segmentation très fine. Elle croisera pour cela ses propres données clients et ses historiques de vente avec des données comportementales spécifiques aux achats en ligne, dans le but d'affiner le ciblage de ses campagnes marketing.  


 

Pour approfondir sur Outils décisionnels et analytiques

- ANNONCES GOOGLE

Close