SGS améliore les performances de ses postes avec Norskale

SGS a considérablement amélioré les performances et l’expérience utilisateur de son environnement d’applications publiées Citrix en s’appuyant sur l’outil Vuem de Norskale.

La contrainte était finalement assez commune : mener à bien un projet de consolidation autour d’une application métier, dans le cadre d’une migration de Windows Server 2003 vers 2008. Une application hébergée sur une ferme de serveurs Citrix Presention Server 4 appelée à migrer au passage vers XenApp 6.5.

Mais comme le souligne Kamal Kaci, Responsable systèmes chez SGS Management Services, l’opération n’avait rien d’anodine. Il s’agissait d’abord de garantir les performances et l’expérience utilisateur pour une application 32 bits « fonctionnant plus ou moins bien en 32 bits et plus ou moins mal en 64 bits », notamment du fait de la fin de support de Visual Basic 6 par Microsoft.

Reste que certains bugs de cette application patrimoniale pouvaient conduire à la mobilisation de 90 % du CPU par certains processus… « avec un fort préjudice pour les utilisateurs : cela peut affecter tous ceux connectés au serveur concerné ».

Des gains immédiats

Kamal Kaci a découvert Norskale et son outil Vuem à l’occasion d’une édition européenne de Citrix Synergy, puis a réalisé un démonstrateur en une journée. Suffisant pour mettre en évidence des bénéfices considérables.

« Nous avons joué un scénario basique qui comporte 90 % des actions les plus communes à tous les utilisateurs de cette application métier, tout en laissant un utilitaire charger le CPU en parallèle. Et sans Vuem, ce scénario s’exécutait en plus de 8 minutes. Avec l’outil de Norskale, seulement 55 secondes… La démonstration est flagrante ».

Convaincre est alors d’autant plus facile que le retour sur investissement promet d’être rapide : les licences, de l’ordre de 30 € par utilisateur, sont largement compensées par les économies en matériel. « Nous avons pu consolider avec +50 % d’utilisateurs par serveur », explique Kamal Kaci. Tout en ajoutant : « nous aurions pu aller plus loin, mais nous ne voulions prendre le risque d’affecter un trop grand nombre d’utilisateurs en cas de plantage de Windows. Et si les outils de Norskale peuvent faire beaucoup, ils ne peuvent pas grand chose contre cela ».

Mais ce n’est pas le seul apport de Vuem : « nous avions aussi des problèmes récurrents de lenteurs à l’ouverture de session ». Avant cela, certaines ouvertures de session pouvaient prendre jusqu’à 40 secondes. « Aujourd’hui, nous sommes en dessous de 10 secondes dans 90 % des cas. Et pour le reste autour de 15 secondes ». De quoi réduire considérablement les appels au support technique.

Une technologie légère

Outre les performances, Kamal Kaci a été séduit par une technologie légère, non intrusive : « Vuem s’appuie sur les outils existants de Windows ».

Certes, une phase d’étude de l’environnement est nécessaire pour paramétrer finement les outils de Norskale : « on peut contraindre un processus à ne jamais consommer plus de x % de CPU. Mais cela peut avoir des effets de bord sur certaines applications. Il faut donc chercher la bonne valeur pour garantir les performances ». Mais ce travail est fait dans la journée, estime Kamal Kaci.

Vuem permet aussi de réduire automatiquement la priorité d’un processus trop gourmand en ressources, trop longtemps : « c’est très pratique lorsqu’une application se heurte à un bug avec un utilisateur ; les autres utilisateurs connectés au même serveur ne sont pas affectés ».

Dès lors, les alertes CPU ne sont plus regardées de la même manière : « on se préoccupe plus de l’expérience utilisateur » que d’indicateurs strictement techniques et quantitatifs.

Kamal Kaci prévoit aujourd’hui d’étendre son déploiement aux postes de travail utilisant simplement un client Citrix pour accéder aux applications métiers : « cela nous aidera à résoudre des problèmes en agences ou sur des sites déconnectés ». Car Vuem n’a aucun souci à fonctionner dans ce contexte : « il permet de définir toute une stratégie de configuration de l’environnement utilisateur qui sera appliquée que l’on soit connecté ou en mode hors ligne ».

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close