Cet article fait partie de notre guide: Dropbox-like : l'avènement des FSS d'entreprise

Wild Beauty adopte Dropbox pour le partage de fichiers dans le Cloud

Les équipes du distributeur de soins capillaires, composée d'environ 90 personnes, avaient besoin d'accéder aux informations sur les derniers produits. Dropbox a permis de remiser les clefs USB au placard.

Wild Beauty est le distributeur des produits de soins capillaires Paul Mitchell très présent en Allemagne et en Autriche. Son équipe, composée d'environ 90 personnes en interne et de formateurs, avait besoin d'accéder à des informations sur les derniers produits, tandis que ses commerciaux devaient pouvoir emporter ces produits en tournée pour les montrer à leurs prospects.

La société a essayé les clés USB, les e-mails et les sites FTP, mais toutes ces solutions se sont révélées trop compliquées et peu pratiques. Elle a alors opté pour un service de stockage partagé en ligne.

DropBox

« Nous avons envisagé de nombreux services, avant de nous arrêter sur Dropbox for Business, pour sa maniabilité et sa simplicité d'emploi, en plus de sa compatibilité inter-plateformes avec les PC, les Mac et les appareils mobiles », explique Noah Wild, membre du conseil d'administration.

« Cela nous évite de passer trop de temps à enseigner l'utilisation des outils à nos collaborateurs, même à nos commerciaux les plus anciens, qui sont sur la route depuis 30 ou 40 ans. »

En plus de l'auto-formation déjà effectuée par les utilisateurs, Dropbox présentait comme avantage l'existence d'un grand nombre de développeurs tiers.

« L'écosystème est plus avancé que celui des concurrents », constate Noah Wild. « Nous avons intégré à Dropbox un outil PDF facile à utiliser. Et nos formateurs utilisent DropVoice qui nous permet de partager des messages vocaux. L'intégration de ces outils s'est faite sans problème, et en plus c'était moins cher. »

Du point de vue de l'intégration de l'entreprise, Noah Wild envisageait d'intégrer les utilisateurs de Dropbox à Active Directory (AD) mais y a renoncé, principalement parce qu'une proportion non négligeable de l'effectif est constituée d'indépendants qui, à ce titre, n'ont pas accès au système AD.

« Nous avons apprécié le fait que, bien que nous ne soyons pas une grande entreprise, Dropbox a été attentif à nos besoins et nous a aidé à les satisfaire », indique-t-il. « C'est agréable de se sentir écouté, même lorsque l'entreprise est de taille moyenne. »

Pour approfondir sur Stockage en Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close