PRO+ Contenu Premium/Applications & Données

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Février 2021

Intelligence Artificielle : la folle année d’Earthcube

L’IA comme au cinéma. C’est une histoire comme les aiment les réalisateurs. Des images satellites avec des surimpressions virtuelles. Une startup dans des locaux épurés. L’Armée et ses généraux aux visages que l’on imagine stricts. Des ministres régaliens aux sourires de façade. Une lutte discrète entre puissances « amies ». Et au bout du suspense, une « happy end ». Et pourtant, c’est une histoire vraie, et tout ce qu’il y a de plus sérieuse dans l’IT. Tout commence il y a cinq ans. À Paris. Deux ingénieurs à des postes très bien placés, Arnaud Guérin et Renaud Allioux, envisagent de lancer leur propre entreprise dans un domaine alors en plein essor : l’Intelligence Artificielle (IA). S’ils le faisaient, ces deux aventuriers de l’IA ne seraient pas des « startupers » lambda. Ils sont jeunes et fringants, certes. Et leurs looks collent parfaitement à l’image que l’on se fait des entrepreneurs du numérique : barbes de trois jours, chemises décontractées à col ouvert, sans cravate, jeans stretch et chaussures de ville de qualité. ...

A lire Dans ce numéro

  • Intelligence Artificielle : la folle année d’Earthcube

    par  Philippe Ducellier

    Sélectionnée par la Commission européenne pour un projet névralgique, courtisée par des « puissances étrangères », sécurisée par le Ministère de la Défense, la startup française Earthcube a connu une année 2020 digne d’un film hollywoodien. Et elle a au passage changé de nom, comme pour mieux entrer dans la lumière.

  • Licences open source : les ambiguïtés subsistent

    par  Gaétan Raoul

    Avec la multiplication des projets open source, la gestion des licences devient de plus en plus compliquée. Une étude réalisée par ClearlyDefined sur 5 000 packages applicatifs sous licence open source démontre que seulement 5 % d’entre eux sont suffisamment documentés pour éviter les ambiguïtés de droits.

  • La Poste transforme la BI de sa branche services-courrier-colis

    par  Gaétan Raoul

    La branche Services-Courrier-Colis du groupe La Poste a refondu sa plateforme BI sur site pour gagner en efficacité et réduire les coûts en la faisant converger vers une technologie de prédilection. C’est SAP et son entrepôt de données BW/4HANA, ainsi que la couche de restitution SAP BI, qui ont été choisis pour les applications de pilotage opérationnel.

Close