PRO+ Contenu Premium/Applications & Données

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Février 2021

Licences open source : les ambiguïtés subsistent

De l’extérieur, l’utilisation d’un projet open source peut paraître simple : il suffit de télécharger les paquets que l’on souhaite depuis le dépôt git assigné. En réalité, c’est bien plus complexe que cela. Lors d’une conférence menée pendant l’Open Source Summit Europe 2020, Philippe Ombredanne, CTO de nexB une société spécialisée dans l’audit de logiciels tiers et open source, est revenu sur les particularités des licences ouvertes. « Le principe de licence est l’essence des logiciels libres et ouverts. Sans licences, ils n’existeraient même pas, c’est ce qui définit l’open source », assure Philippe Ombredanne. « Je peux corriger les bugs, les vulnérabilités, mais même si j’ai accès au code, je ne peux pas corriger la licence associée : seulement les auteurs peuvent le faire », ajoute-t-il. De même, si l’information sur les droits d’utilisation n’est pas claire, alors il est difficile d’utiliser des composants open source, que l’on soit un développeur indépendant ou une entreprise, voire un éditeur, selon le CTO de NexB. ...

A lire Dans ce numéro

  • Intelligence Artificielle : la folle année d’Earthcube

    par  Philippe Ducellier

    Sélectionnée par la Commission européenne pour un projet névralgique, courtisée par des « puissances étrangères », sécurisée par le Ministère de la Défense, la startup française Earthcube a connu une année 2020 digne d’un film hollywoodien. Et elle a au passage changé de nom, comme pour mieux entrer dans la lumière.

  • Licences open source : les ambiguïtés subsistent

    par  Gaétan Raoul

    Avec la multiplication des projets open source, la gestion des licences devient de plus en plus compliquée. Une étude réalisée par ClearlyDefined sur 5 000 packages applicatifs sous licence open source démontre que seulement 5 % d’entre eux sont suffisamment documentés pour éviter les ambiguïtés de droits.

  • La Poste transforme la BI de sa branche services-courrier-colis

    par  Gaétan Raoul

    La branche Services-Courrier-Colis du groupe La Poste a refondu sa plateforme BI sur site pour gagner en efficacité et réduire les coûts en la faisant converger vers une technologie de prédilection. C’est SAP et son entrepôt de données BW/4HANA, ainsi que la couche de restitution SAP BI, qui ont été choisis pour les applications de pilotage opérationnel.

Close