Actualites

IBM serait intéressé par les services aux entreprises de RIM

Cyrille Chausson

Selon nos confrères de Bloomberg qui citent des sources anonymes proches du dossier, IBM aurait approché RIM, de façon «informelle»,

    L'accès à ce contenu nécessite un abonnement gratuit

    En soumettant vos informations d'enregistrement à LeMagIT.fr vous acceptez de recevoir des communications par courriel de TechTarget et de ses partenaires. Nous vous encourageons à lire notre Politique de confidentialité qui contient des données importantes sur la façon dont nous recueillons et utilisons votre inscription et d'autres informations. Si vous résidez hors des États-Unis, en soumettant ces informations d'inscription, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. Vous pouvez nous contacter à webmaster@TechTarget.com.

afin d’évoquer une potentielle reprise de ses activités de services aux entreprises. Aucune négociation ne serait donc en cours, semblent dire nos confrères.

Rappelons que le Pdg de RIM, Thorsten Hein, a commandité en mai dernier un audit auprès des banques JP Morgan et à RBC Capital, afin que celles-ci évaluent les différentes options susceptibles de sortir le Canadien de la crise qu’il traverse actuellement. Parmi les options envisagées, une scission des activités smartphones et services aux entreprises étaient envisagées. Séparant ainsi la fabrication des Blackberry, des services de messagerie sécurisée et des activités logicielles - dont le prochain Blackberry 10. Une revente globale du groupe est également à l’étude.

IBM évaluerait ainsi la 2e activité, alors qu’aucune entreprise ne se serait positionnée pour un éventuel rachat, nous apprennent encore nos confrères de Bloomberg. Notons par ailleurs que Thorsten Hein a également confirmé, lors d’un entretien avec le Telegraph, réfléchir à proposer des licences de Blackberry 10, suivant ainsi le modèle d’Android.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.