Avec sa distribution Ceph SES 5, Suse parie sur le décollage du stockage open source

A l’occasion de la SuseCon 2017 de Prague, Suse a dévoilé la version 5 de son système de stockage Suse Enterprise Storage, motorisé par le file system distribué Ceph. En supportant officiellement les dernières innovations issues de la communauté Ceph, l’éditeur conserve une longueur d’avance sur Red Hat.

Suse a profité de sa conférence SuseCon qui se tenait la semaine passée à Prague pour dévoiler la version 5 de SUSE Enterprise Storage, sa solution de stockage open source s'appuyant sur le système de fichiers distribué libre Ceph.

Le lancement de SES 5.0 est l’occasion pour Suse de conserver une longueur d’avance sur Red Hat, dont la prochaine version de Red Hat Ceph Storage n’est pas attendue avant quelques mois. Il confirme aussi la volonté de Suse de supporter de façon agressive les dernières innovations produites par la communauté Ceph (comme CephFS ou le backend de stockage BlueStore). 

Dérivé du code de Ceph « Luminous », SUSE Enterprise Storage 5 est ainsi la première distribution commerciale Ceph du marché à supporter le backend BlueStore. Ce support permet à Ceph d’accéder directement aux ressources de stockage d’un disque dur sans passer par une étape de formatage avec XFS. SES 5 apporte aussi le support industriel de NFS. Cela permet d’offrir non seulement des services NAS (via des passerelles permettant d’exporter les volumes CephFS), mais aussi d’ouvrir un accès NFS au backend objet RADOS pour les applications ne supportant ni le protocole S3 ni le protocole Swift. La précédente version du logiciel de stockage de Suse avait aussi été la première à supporter CephFS et iSCSI.

Selon Suse, la mise en œuvre du backend BlueStore devrait permettre de doubler la performance d’écriture de Ceph (et d’augmenter la performance en écriture de 50 %), tout en réduisant de façon significative la latence d’accès au stockage. Bluestore permet également d’activer des services de compression de données à l’échelle du cluster.

Un accent mis sur la simplicité d’administration

Outre le support agressif des nouvelles fonctions de Ceph, Suse a aussi mis l’accent sur la simplicité d’administration et de supervision de sa solution de stockage. En novembre 2016, l’éditeur open source a fait l’acquisition d’une partie de la société allemande IT-Novum, et notamment de l’équipe travaillant sur OpenAttic, un framework d’administration et de supervision de Ceph. SES 5 inclut ainsi l’outil d’administration et de supervision DeepSea, né des travaux d’IT-Novum, qui permet d’administrer un cluster Ceph avec une interface proche de celle d’une baie de stockage traditionnelle. Suse a aussi choisi de s’appuyer sur Salt pour faciliter le déploiement et l’orchestration des clusters Ceph.

Suse a validé sa solution avec les serveurs de plusieurs constructeurs partenaires comme Fujitsu, HPE, Lenovo ou SuperMicro. L’éditeur a aussi travaillé avec l’Allemand Thomas-Krenn Systems pour délivrer des appliances de stockage prêtes à l’emploi motorisées par SES. La firme a aussi validé sa solution comme cible de sauvegarde avec plusieurs éditeurs de logiciels de backup, dont Veritas, Commvault et Veeam. 

Le mode de facturation du logiciel reste inchangé à 10 000 $ pour une configuration de base avec 4 nœuds de stockage et 6 nœuds d’infrastructure. Chaque nœud additionnel est ensuite facturé 2300 $.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close