L'essentiel sur l'offre hyperconvergée de Dell EMC

Dell EMC dispose à ce jour d’un catalogue inégalé de solutions hyperconvergées, avec des plates-formes motorisées par les piles de Microsoft, Nutanix et VMware. Ce qui fait du constructeur texan le seul à proposer trois des technologies majeures du marché sur ses serveurs d’infrastructure.

Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: Storage n°11 : Hyperconvergence, de l'infrastructure à une approche plate-forme:

Le fer de lance de l’offre hyperconvergée de Dell EMC est sa plate-forme VxRail qui a fait ses débuts en février 2016. La solution se présente historiquement sous la forme d’un serveurs 2U avec 4 nœuds et package les composants principaux de l’offre VMWare sous la forme d’une appliance prête à l’emploi. Dell EMC a récemment élargi son catalogue avec une offre de nœuds plus variés allant du serveur 1U au serveur 2U. Selon EMC, il est possible d’agréger jusqu’à 64 nœuds dans un cluster hyperconvergé VxRail.

La plate-forme logicielle qui motorise VxRail a récemment été mise à jour en version 4.5 (qui inclut Vsphere 6.5 et VSAN 6.6) et a été modernisée avec des serveurs PowerEdge 14G (à base Xeon Scalable Platform). La particularité de VxRail est que l’appliance ne se contente pas d’intégrer des composants VMware. Elle est aussi enrichie avec des logiciels EMC comme Avamar pour assurer les sauvegardes et Cloud Array pour étendre le stockage vers des offres Cloud de capacité en ligne.

Dell EMC propose aussi à son catalogue une déclinaison plus musclée de ses appliances hyperconvergées, baptisée VxRack SDDC. Cette solution plus avancée met en œuvre la pile complète VMware Cloud Foundation, et notamment la couche de virtualisation de réseau NSX ainsi que certains éléments de l’offre vRealize. VxRack est livré sous la forme de racks prêts à l’emploi avec une couche réseau motorisée par des commutateurs Cisco Nexus.

Des offres hyperconvergées basées sur Nutanix

En plus de ses offres VMware, Dell EMC propose historiquement la pile de Nutanix dans ses serveurs hyperconvergés Dell EMC XC.

La firme texane est aujourd’hui le principal partenaire commercial de Nutanix. Chad Sakac, le patron de la division hyperconvergée de Dell EMC, n’y voit pas un paradoxe. Dell disposait en effet d’une large base installée Nutanix et Dell EMC entend non seulement respecter ses engagements, mais aussi poursuivre son partenariat avec Nutanix.

« Nous continuerons à offrir le choix à nos clients », explique Chad Sakac. Concrètement, Dell dispose d’une gamme complète d’appliances Nutanix, hybrides et 100 % Flash, dont le plus récemment membre est le Dell EMC XC 430 Xpress, sa déclinaison de la solution Xpress pour PME de Nutanix. Le Dell EMC XC430 Xpress fournit un nouveau point d’entrée pour la gamme XC avec un tarif de base de 25 000 $ pour un cluster de trois nœuds.

Une autre nouveauté récente est l’arrivée de bundles couplant les Dell EMC XC avec les solutions de protection de données de Dell EMC ainsi que le lancement d’une architecture de référence pour le déploiement de Cloud Foundry sur les Dell EMC XC

Dell EMC investit dans Azure Stack

Le constructeur texan a également dévoilé une plate-forme prête à l’emploi basée sur Microsoft Azure Stack, la pile hyperconvergée « on-premise » de Microsoft. Cette plate-forme devrait succéder à l’actuel Cloud Platform System conçu conjointement par Dell et Microsoft.

La première itération est une implémentation standard d’Azure Stack « Sacramento » sur les mêmes serveurs PowerEdge 6320 (4 nœuds bi-socket Xeon dans un serveur Rack de 2U) utilisés pour les configurations Nutanix Dell XC ou pour les briques de base VxRail.

Elle inclut l’ensemble des services IaaS et PaaS d’Azure Stack, ainsi que l’Azure Resource Manager. Le stockage est délivré par une couche hyperconvergée basée sur Microsoft Storage Spaces.

Dell EMC travaille sur des versions plus élaborées d’Azure Stack qui pourraient être combinées avec ses propres technologies, notamment en matière de stockage (ScaleIO pourrait être utilisé pour fournir une couche de stockage alternative à Storage Spaces) et de protection de données (Avamar et Data Domain pour le backup).

La firme réfléchit aussi à une combinaison d’Azure Stack et de Pivotal Cloud Foundry.

Dernièure mise à jour de cet article : novembre 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Guides Essentiels

Le Who's Who 2018 de l'Hyperconvergence

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close