L’essentiel sur IBM Cloud Object Storage

La concurrence est âpre sur le marché du stockage objet entre acteurs établis et start-ups. En s’appuyant sur le récent Magic Quadrant de Gartner, LeMagIT fait un tour d’horizon des offres : aujourd’hui IBM Cloud Object Storage.

Extrait du Guide Essentiel :

Stockage Objet : le Who’s Who 2017

+ Voir plus
Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: SDS & Virtualisation du Stockage:

En octobre 2015, IBM a fait l’acquisition d’un des leaders du marché du stockage objet, l’Américain Cleversafe, et de sa technologie dsNet. Il a depuis rebaptisé la technologie IBM COS (Cloud Object Storage) et la propose à la fois sous forme logicielle et sous forme d’appliances à ses clients.

Un système de stockage objet COS se présente sous la forme d’un ensemble d’appliances spécialisées comprenant des appliances de management, des appliances de gestion des accès et des appliances de stockage. Assemblées en un système unique, ces appliances permettent la constitution de systèmes objet à très grande échelle (IBM a plusieurs clients qui ont des systèmes opérationnels de plus de 100 Po de capacité).

Les nœuds d’accès de CleverSafe reçoivent les données et les découpent en « tranches » pour les disperser entre les nœuds de stockage (via un algorithme de dispersion d’informations de type Cauchy-Reed-Solomon). Un système objet IBM COS est accessible via l’API S3 ou via l’API Swift. Des passerelles externes permettent éventuellement un accès en mode NAS ou SAN.

L’architecture du constructeur est, de l’avis général, très bonne pour l’archivage durable de gros fichiers, mais moins adaptée au traitement d’applications plus transactionnelles et requérant le stockage de fichiers de taille plus modeste, même si Cleversafe et IBM ont procédé à des optimisations pour ce dernier usage.

La technologie COS est aussi en retard sur ses concurrentes et ce qui concerne l’ouverture à des protocoles NAS et SAN, même s’il est possible d’utiliser des passerelles tierces comme celles d’Avere, Ctera, Nasuni ou Panzura pour accéder à une plate-forme COS.

Exception notable, IBM COS peut être utilisé de façon transparente par un cluster Hadoop pour le stockage de ses données.

Il est à noter qu’IBM COS est aujourd’hui la base de l’offre de stockage objet en cloud d’IBM (public et dédié).

Dernièure mise à jour de cet article : janvier 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Guides Essentiels

Stockage Objet : le Who’s Who 2017

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close