Definition

Modèle OSI

Le modèle OSI (Open Systems Interconnection) est un standard de communication entre applications d'un réseau.

Un modèle de référence est un cadre conceptuel permettant de comprendre les relations. Le modèle de référence OSI a été mis au point pour aider les fournisseurs et les développeurs à créer des solutions de communication numériques et des programmes qui interopèrent, et pour faciliter les comparaisons entre les outils de communication.

La plupart des opérateurs de télécommunications s'efforcent de décrire leurs produits et leurs services en respectant le modèle OSI.

Bien qu'utile pour servir de cadre aux discussions et aux évaluations, l'OSI est rarement mis en œuvre, car peu de solutions réseau ou d'outils standard réunissent toutes les fonctions associées aux couches définies telles que dans le modèle. Les protocoles TCP/IP, qui définissent Internet, ne correspondent pas parfaitement au modèle OSI.

Développé par des représentants des principaux opérateurs informatiques et télécoms dès 1983, l'OSI devait au départ décrire les caractéristiques détaillées des interfaces réelles. Finalement, le comité décida d'établir un modèle de référence commun pour lequel pourraient être développées des interfaces détaillées, qui, à leur tour, deviendraient des standards.

L'OSI a été officiellement adopté comme standard international par l'ISO (International Organization of Standards).

Couches OSI

Le principal concept de l'OSI établit que le processus de communication entre deux points terminaux d'un réseau de télécommunication peut être divisé en sept groupes distincts de fonctions associées, ou couches.

Chaque utilisateur ou programme qui communique se trouve au niveau d'un ordinateur capable de fournir ces sept couches fonctionnelles. Ainsi, pour un message échangé entre utilisateurs, un flux de données transite par les couches de l'ordinateur source, arrive sur le réseau, puis transite par les couches de l'ordinateur destinataire.

Les sept couches fonctionnelles sont fournies par une combinaison d'applications, de systèmes d'exploitation, de pilotes de carte réseau et d'équipements réseau qui permettent à un système de placer un signal sur un câble réseau ou via le Wi-Fi ou un autre protocole sans fil.

Les sept couches du modèle OSI

Couche 7: Couche application. C'est au niveau de cette couche que les partenaires de communication sont identifiés (y a-t-il quelqu'un avec qui parler ?), que la capacité du réseau est évaluée (le réseau me permet-il de leur parler maintenant ?) et que l'objet à envoyer est créé ou que l'objet à ouvrir est ouvert. (Cette couche n'est pas l'application elle-même : il s'agit de l'ensemble de services que l'application doit pouvoir utiliser directement, même si certaines applications peuvent exécuter des fonctions de la couche application.)

Couche 6: Couche présentation. Cette couche fait généralement partie d'un système d'exploitation (OS) et est chargée de convertir les données entrantes et sortantes d'un format de présentation à un autre format (par exemple, du texte en clair à du texte chiffré à une extrémité, puis retour à du texte en clair à l'autre extrémité).

Couche 5: Couche session. Cette couche gère, coordonne et met fin aux conversations. Les services incluent l'authentification et la reconnexion après une interruption. Sur Internet, les protocoles TCP (Transmission Control Protocol) et UDP (User Datagram Protocol) fournissent ces services à la plupart des applications.

Couche 4: Couche transport. Cette couche gère la formation des paquets de données, puis leur livraison, et vérifie si les données contiennent des erreurs à leur arrivée. Sur Internet, les protocoles TCP et UDP fournissent également ces services à la plupart des applications.

Couche 3: Couche réseau. Cette couche gère l'adressage et l'acheminement des données (en les envoyant dans la bonne direction au bon destinataire lors des transmissions sortantes et en recevant les transmissions entrantes au niveau du paquet). Pour Internet, IP est la couche réseau.

Couche 2 : Couche liaison de données. Cette couche gère les liaisons sur le réseau physique en plaçant les paquets dans les trames du réseau. Elle est divisée en deux sous-couches : contrôle de la liaison logique, ou LLC (Logical Link Control) et contrôle d'accès au support, ou MAC (Media Access Control). Ethernet est la principale couche liaison de données en usage.

Couche 1: Couche physique. Cette couche est chargée de la transmission des bits sur le réseau au niveau électrique, optique ou radio. Elle fournit les moyens matériels pour l'envoi et la réception des données sur un réseau porteur.

Cette définition a été mise à jour en juin 2016

Approfondir

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close