OpenXML : après la normalisation, Microsoft s'attaque à l'adoption

La semaine dernière, Microsoft annonçait plusieurs produits favorisant la diffusion de son format bureautique, OpenXML. Un format devenu une norme ISO depuis l'été dernier. Reste maintenant à accompagner le marché dans l'adoption du format. Et à gommer l'image négative laissée par un processus de normalisation qui a fait couler beaucoup d'encre.

Microsoft a profité d'une réunion organisée à Bruxelles au sein d'une instance baptisée Document Interoperability Initiative (DII) pour mettre en lumière trois initiatives autour de OpenXML, le format bureautique d'Office normalisé en août et dont les spécifications sont disponibles depuis peu. Annoncé en même temps que les principes d'interoperabilité de l'éditeur, le DII est donc né sous l'impulsion de Microsoft. Rejoint aujourd'hui par d'autres éditeurs (comme Novell ou Dataviz). "L'objectif du DII est avant tout de tester l'interopérabilité entre les différentes implémentations de OpenXML et de créer des ponts entre les différents formats", souligne Bernard Ourghanlian, directeur technique de Microsoft France.

Plug-in : préparer la venue d'Office Live

La première des trois annonces - certainement celle qui a retenu le plus l'attention - réside dans un plug-in pour Firefox permettant de visualiser en HTML des documents Word (docx), directement depuis le navigateur (en version 3.0 pour Linux et Windows). Développé par le numéro un du logiciel et l'Indien Mindtree (qu'on a vu notamment sur un contrat de TMA chez ArcelorMittal), le plug-in est en version bêta, sous licence Microsoft Public License (MS-PL). "La version suivante, qui sera stable, est attendue pour le printemps. Elle améliorera la fiabilité du rendu, les performances et sera aussi compatible avec le navigateur Opera", souligne Bernard Ourghanlian. En dehors de l'affichage de sa bonne volonté en matière d'interopérabilité - après une normalisation de son format pour le moins chaotique,notamment en France -, la compatibilité des navigateurs avec OpenXML sert aussi la montée en puissance de la version Web d'Office, aujourd'hui en bêta. Avec des évolutions attendues en même temps que la prochaine version majeure de la suite - Office 14 -, dont la sortie est programmée pour le fin de l'année prochaine.

OpenXML manipulé depuis Java

Les deux autres annonces concernent une nouvelle version du traducteur ODF (le format bureautique de la suite OpenOffice) pour Office et un kit aidant les développeurs Java à manipuler les documents OpenXML. En ce qui concerne le traducteur de formats, la version 2.5 de cet outil appelé ODFConverter amène le support de ODF 1.1. Elle est disponible pour Microsoft Office 2003, 2007 et XP, sous licence libre. "Un traducteur natif pour Office 2007 sera également intégré au Service Pack 2 de la suite, un ensemble de mises à jour aujourd'hui en bêta avancée", précise Bernard Ourghanlian.

Plus intéressant pour les développeurs, Microsoft a dévoilé une librairie permettant de manipuler les documents binaires OpenXML depuis le kit de développement Java d'Apache (POI). "Nous voulions amener les possibilités déjà présentes dans .Net à la communauté Java, résume Bernard Ourghanlian. L'objectif est de faciliter la création d'applications métier autour d'OpenXML". Et de citer le cas du CHU de Grenoble qui, autour du format, a greffé un applicatif de manipulation de l'imagerie médicale. Autre projet à destination des développeurs évoqué lors de cette réunion du DII, PHPExcel, qui permet de manipuler des documents OpenXML directement en PHP.

Implémentation de la norme : il va falloir patienter

Si on ajoute à cette débauche de moyens (voir schéma ci-dessous) l'entrée de Microsoft à l'Oasis, l'organisme chargé de faire évoluer ODF (lui aussi une norme ISO), on perçoit mieux l'importance de l'effort du premier éditeur mondial pour imposer OpenXML. "Ils ont un problème d'adoption de leur format", relève Jean-François Donikian, directeur associé de StarXpert, un intégrateur spécialisé notamment dans le poste de travail Open Source. Microsoft va d'ailleurs mettre en ligne un site, baptisé Implementation notes, documentant l'implémentation d'OpenXML dans Office afin de faciliter le travail des autres éditeurs. Là encore, la volonté du numéro un du logiciel est claire : favoriser l'adoption du format par l'industrie et, in fine, les utilisateurs.

openxml

Même si les éditeurs tiers pourraient bien privilégier l'attentisme. Dans un premier temps au moins. En effet, toutes les implémentations actuelles de OpenXML se réfèrent au standard soumis par l'Ecma (l'organisation qu'avait choisie Microsoft pour porter le projet) à la normalisation. Or, entre-temps, au cours d'une bataille homérique (notamment lors d'une phase appelée le Ballot Resolution Meeting), le format a évolué significativement avant d'être normalisé. Autrement dit, il n'existe à ce jour aucune implémentation de la norme DIS29500, l'appellation de OpenXML à l'ISO. Comme le reconnaît d'ailleurs sans ambage Bernard Ourghanlian. "La première implémentation de la norme aura lieu pour Office 14, dont les bêta sont attendues sous peu", explique le directeur technique de la filiale française. Le cas des versions précédentes de la suite devrait être traité par des packs de compatibilité, permettant à ces moutures de gérer la norme.

En savoir plus sur les sites officiels :

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close