La norme Open XML publiée, la bureautique doit s'accommoder de deux formats

L'organisme de certification international ISO vient de publier les spécifications de la norme DIS 29500, issue du format bureautique Open XML de Microsoft. Un épilogue qui vient clore une bataille de plusieurs mois, où le premier éditeur mondial a du activement s'employer.

225 euros pour plus de 7 000 pages de spécifications livrées sur CD. C'est ce qui restera de la bataille la plus homérique qui ait jamais entouré une norme informatique, en l'occurrence celle née du format Open XML (OOXML) promu par Microsoft pour sa suite bureautique Office. Au terme de longs mois de guérilla, l'organisme de standardisation international ISO vient de publier les spécifications de ce qui est devenu la norme ISO/IEC DIS 29500:2008.

La publication des spécifications - aussi disponibles en téléchargement gratuit - donne aux développeurs la possibilité d'implémenter les spécifications dans leurs applications. Sans avoir à payer de royalties à Microsoft.

L'opposition de l'Open Source et d'IBM

Ce dénouement attendu vient clore des mois de polémique autour de la nécessité de normaliser un second standard bureautique, alors que ODF (le format de la suite OpenOffice) a déjà reçu le sceau de l'ISO, en mai 2007. Un sujet sur lequel se sont opposés violemment le premier éditeur mondial et ses opposants, dont les milieux Open Source mais aussi de grandes firmes comme IBM ou Google.

Certes, le 15 août dernier, les comités techniques de l'ISO et de la Commission Electrotechnique Internationale (IEC) ont avalisé la normalisation du format de documents Open XML (OOXML) sous la référence ISO/IEC DIS 29500. Mais que ce fut laborieux ! En septembre 2007, Microsoft - ou plus exactement l'Ecma, association d'industriels chargée de porter le format devant l'ISO - se heurtait à un premier échec : Open XML ne recueillant pas le nombre de votes nécessaire à sa normalisation immédiate de la part des instances de standardisation nationales (comme l'Afnor en France, qui avait à l'époque voté "non avec commentaires").

Polémiques, dénonciations et soupçons de manipulation

S'ensuivait alors une étape technique, le Ballot Resolution Meeting, où l'Ecma devait présenter ses réponses et amendements aux remarques formulées par les instances de normalisation nationales, avant un nouveau vote de ces dernières. Et là, nouvelle polémique : les opposants au format dénonçant un débat bâclé et des réponses incomplètes de l'Ecma. Le second vote des organismes de normalisation, quelques semaines plus tard, suscitait lui aussi bien des remous, les opposants dénonçant cette fois des manipulations dans plusieurs pays clefs. Dont la France ou la Norvège.

Si le décompte des seconds votes ouvrait la route de la normalisation à Open XML, Microsoft devra encore faire face à un nouvel obstacle. Début septembre, six pays (Venezuela, Brésil, Afrique du Sud, Equateur, Cuba, Paraguay) publiaient en effet une lettre de défiance contre l'ISO, mettant en cause son impartialité dans cette affaire. Une rébellion doublée d'un l'appel déposé par plusieurs pays, dont l'Afrique du Sud, le Brésil, l'Inde et le Vénézuela, contre la normalisation. IBM ayant même rallié la cause en mettant tout son poid dans la balance et en dénonçant l'opacité des processus de normalisation.

La norme Open XML ignorée par Office

Ce combat, largement politique, ne se traduit pour l'instant pas réellement sur le plan technique. La norme ISO, issue de Open XML, n'étant par exemple toujours pas implémentée dans Office 2007, qui ne renferme que la version initiale du format, celle initialement soumise par l'Ecma aux organismes nationaux de normalisation. Par contre, comble de l'ironie, au premier semestre 2009, le Service Pack 2 d'Office permettra aux applications de la suite d'ouvrir modifier et enregistrer des documents au format ODF.

Sans toutefois prendre officiellement de position sur le sujet, on peut imaginer que ce Service Pack comprenne également une nouvelle implémentation d'Open XML, conforme aux spécifications ISO. Une façon pour le premier éditeur de clore une affaire, où il a certes eu gain de cause. Mais dans la douleur.

PS : nous avons interrogé Microsoft sur le calendrier d'implémentation de la norme DSI 29500 dans Office. Nous attendons une réponse de l'éditeur dans les prochaines heures.

Pour approfondir sur Bureautique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close