Microsoft rattrapé par des mails dans l'affaire « Vista Capable »

Une série de mails met en lumière les étranges relations entre Microsoft et Intel et explique pourquoi le géant de Redmond a cédé aux pressions d'Intel pour finalement incorporer les machines équipées de chipset i915 dans son programme de spécification Vista. Il s'agissait en fait de permettre à Intel d'écouler ses stocks de 915 et de boucler ainsi dans des conditions acceptables son trimestre fiscal...

Plusieurs e-mails internes à Microsoft ont été publiés lors du procès accusant Microsoft d'avoir volontairement sous-estimé les configurations nécessaires pour faire fonctionner Vista. Ils montrent que certains dirigeants de l'éditeur ont rencontré des problèmes avec l'OS et mettent en lumière les relations troubles entre Intel et Microsoft. l'éditeur fait actuellement l'objet d'une action de  groupe (Class-Action) menée par plusieurs clients, qui l'accusent de les avoir induits en erreur, en sous-estimant volontairement la puissance et les capacités des PC nécessaires pour faire tourner Vista. La plainte porte notamment sur le programme "Windows Vista Capable".

Dans des e-mails publiés lors du procès, Microsoft admet qu'il a revu à la baisse les exigences de configuration pour Vista, afin "d'aider Intel à boucler son trimestre" (sic) . L'éditeur a ainsi ajouté à la liste des configurations supportées l'ensemble des machines équipées de chipset i915, un chipset dont les performances ne permettait pas de faire fonctionner l'interface graphique avancée de Vista,  Aero. Steven Sinofsky, le patron du développement de Windows écrit aussi tout le bien qu'il pense du 915 et ajoute que même le chipset 945, pourtant labellisé Vista Premium, ne sera jamais "génial". Bref ce sont une partie des turpitudes de la relation entre Microsoft et Intel qui sont étalées au grand jour. Des petits arrangements entre amis, qui sont pour beaucoup dans les soucis rencontrés par des utilisateurs dont la machine était tout juste capable d'accueillir Vista.

Des dirigeants de Microsoft pris au piège de Vista

Le plus drôle est que même des responsables de la division Windows ont été pris au piège des spécifications "Vista Capable." Comme l'explique dans un e-mail Mike Nash, l'un des vice-présidents responsables du Marketing au sein de la division Windows, " j'ai été personnellement victime des problèmes liés au chipset Intel 915 sur un de mes portables personnels. Est-ce le cas d'autres clients. Je sais que j'ai choisi ce portable (un Sony TX770P) car il portait le logo Vista et que j'ai été déçu qu'il ne fasse pas tourner Glass mais aussi Movie Maker. J'ai désormais en ma possession une machine à e-mail à 2100$". Steven Sinofsky, de son côté note aussi l'absence de certains pilotes d'imprimantes et de scanner ainsi que les problèmes de compatibilités posés par le changement de l'architecture de pilote audio et vidéo. On pourrait presque en rire si quelques dizaines de millions d'utilisateurs n'avaient rencontré les mêmes problèmes…

En savoir plus :

Les copies des e-mails des dirigeants de Microsoft (Lot 1, sur le Seattle PI et Lot 2 sur Computerworld)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close